1 min de lecture Divertissement

Mardi 31 janvier : Meurtres à l'Institut Dentaire.

Justice et règlements de comptes dans la France libérée.

Ainsi finissent les salauds
Ainsi finissent les salauds

Entre le 20 août et le 22 septembre 1944 près de 40 cadavres sont repêchés dans la Seine, à Paris et ses alentours. Tous les corps portent au cou, attaché par une cordelette de soie, le même pavé de grès, pas assez lourd, semble-t-il, pour les lester correctement. Qui sont ces hommes et femmes ? Qui sont les tueurs ? Jean-Marc Berlière, l’invité de Jacques Pradel, a mené l’enquête. Tous les chemins l’ont conduit à l’Institut dentaire, sinistre centre clandestin de séquestration et d’exécution , ou plus de deux cents personnes furent incarcérées, et torturées entre le 20 août et le 15 septembre 1944. Qui tenait ce centre ? La Milice ? La Gestapo ? Non, des « FTP » (Francs-Tireurs et Partisans) de la dernière heure qui profitèrent de ces troubles journées de la libération de Paris pour régler quelques comptes sanglants.

Invité : Jean-Marc Berlière, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Bourgogne. Co-auteur avec Franck Liaigre du livre « Ainsi finissent les salauds » (Ed Robert Laffont).

Lire la suite
Divertissement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771231178
Mardi 31 janvier : Meurtres à l'Institut Dentaire.
Mardi 31 janvier : Meurtres à l'Institut Dentaire.
Justice et règlements de comptes dans la France libérée.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-heure-du-crime-mardi-31-janvier-meurtres-a-l-institut-dentaire-7771231178
2012-01-27 09:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/49OIFNoqiI7iC650nNnceQ/330v220-2/online/image/2012/0127/7742795057_ainsi-finissent-les-salauds.jpeg