1 min de lecture Divertissement

Jeudi 31 janvier : L'étrange disparition de Marie-Hélène Audoye.

Le mardi 21 mai 1991, une jeune femme de 23 ans, Marie-Hélène Audoye, représentante en produits pharmaceutiques, disparait sans laisser de traces après un rendez-vous professionnel à Monaco.

Monaco
Monaco

Edito-de-Jacques-Pradel redux


Bonjour à tous ! Nous ouvrons aujourd’hui le dossier d’une disparition mystérieuse survenue il y a 21 ans, dans les environs de la Côte d’Azur.

Le mardi 21 mai 1991, une jeune femme de 23 ans, Marie-Hélène Audoye, représentante en produits pharmaceutiques, disparaît sans laisser de traces, après une dernière visite à une officine de Monaco.

Malgré une enquête qui a pu faire penser à plusieurs reprises que les enquêteurs étaient tout près du but, on est toujours aujourd’hui sans nouvelles de cette jeune femme.

Malgré tout, la mère de Marie-Hélène, Annie Audoye, continue inlassablement à chercher la vérité. Avec elle et avec son avocat, M° Michel Faraud, nous revenons sur le contexte de cette affaire et nous aurons aussi le témoignage d’un ancien capitaine de la Section de recherche de la gendarmerie de Marseille.


Jacques Pradel



Marie-Hélène Audoye
Marie-Hélène Audoye

On est toujours sans nouvelles de la jeune femme. Sa mère, Annie Audoye, continue inlassablement de chercher la vérité mais, le 7 février prochain, faute d’éléments nouveaux, la juge en charge de ce dossier va délivrer un non-lieu.


Invités : Annie Audoye, mère de Marie-Hélène, Maitre Michel Faraud, avocat d’Annie Audoye.

Si vous pensez détenir une information utile à l'enquête, vous pouvez le faire savoir par un message à l'adresse suivante : annieaudoye2@yahoo.fr

Lire la suite
Divertissement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants