1 min de lecture Séisme au Japon

L'Empereur du Japon se dit "profondément préoccupé"

C'est un événement rarissime. Cinq jours après le séisme et un tsunami dévastateurs qui ont entraîné un grave accident nucléaire, l'Empereur du Japon est sorti de son silence. Akihito s'est adressé mercredi à la Nation et a déclaré qu'il priait "pour la sécurité du plus grand nombre de gens", dans une allocution télévisée. Il s'est dit "profondément préoccupé" par la situation dans la centrale nucléaire de Fukushima-Daiishi, endommagée la catastrophe nucléaire.

L'Empereur du Japon Akihito a exprimé ses condoléances envers les proches des victimes du séisme et du tsunami de vendredi dernier et a demandé à ses compatriotes de ne pas abandonner
L'Empereur du Japon Akihito a exprimé ses condoléances envers les proches des victimes du séisme et du tsunami de vendredi dernier et a demandé à ses compatriotes de ne pas abandonner Crédit : Capture d'écran NHK
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Joël Legendre

L'Empereur du Japon, dont les prises de parole publiques ont un caractère extraordinaire, a souligné que le tremblement de terre qui a frappé l'archipel nippon vendredi était sans précédent par son ampleur. Il s'est dit "profondément préoccupé" par une situation aux développements "imprévisibles" à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiishi.

"Désormais à présent, toute la Nation travaille aux opérations de secours", a déclaré l'Empereur dans une intervention exceptionnelle. "La population est forcée d'évacuer dans des conditions extrêmement difficiles de froid, de manque d'eau et de carburant", a-t-il constaté. "Je ne peux m'empêcher de prier pour que le travail des sauveteurs progresse rapidement et que la vie de gens s'améliore, ne serait-ce qu'un peu", a poursuivi Akihito. "J'espère sincèrement que nous pourrons empêcher la situation d'empirer grâce aux efforts" de tous ceux qui participent aux secours, a-t-il encore dit.

Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a appelé dans le même temps la population à rester calme alors que les informations en provenance du site nucléaire de Fukushima continuent d'inquiéter. Selon l'agence Kyodo, des traces de césium et d'iode ont été découvertes dans le réseau d'approvisionnement en eau de Fukushima, à 240 km au nord de Tokyo, où la centrale de Daiichi concentre toutes les préoccupations.
Promo dossier Japon

Lire la suite
Séisme au Japon Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants