3 min de lecture Crime

L’assassinat de Gaëlle Fosset

REPLAY - Le 26 mai 2007, Jean-Paul Fosset, inquiet de ne pas avoir de nouvelles de sa fille Gaëlle, 22 ans, se rend chez elle. Il y découvre la jeune femme massacrée de 66 coups de couteau.

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
L'affaire Gaëlle Fosset Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charlotte Meritan

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'édito de Jacques Pradel

A la une de L'Heure du Crime : le combat de la famille d’une jeune femme assassinée près d’Orbec, dans l’Eure, le 27 avril 2007. 
 
Ce soir-là, Gaëlle Fosset, une jeune femme de 22 ans, avait promis de passer à Orbec voir ses parents vers 18h. Inquiet de ne pas la voir arriver, son père, Jean-Paul, tente de la joindre sur son portable. Elle ne répond pas. Jean-Paul appelle alors le compagnon de sa fille Steven. Mais celui-ci est en déplacement professionnel dans la Loire. Il n’ aucune nouvelle de Gaëlle non plus. Très inquiet, Jean-Paul Fosset se rend au domicile de sa fille à Saint-Germain-la-Campagne, à 5 km de là. Sur place, tout à l’air normal. La voiture de Gaëlle est garée à son emplacement habituel. Les lumières du pavillon sont allumées. Jean-Paul ouvre la porte avec son double des clés. 
 
Quelques instants plus tard, il découvre le corps sans vie de sa fille. Elle a été poignardée de 66 coups de couteau
  
Sept ans d’enquête, six juges d’instruction successifs, un suspect n°1 mis en examen mais remis en liberté faute de preuve matérielle incontestable… Les parents de Gaëlle redoutent qu’un non-lieu soit prononcé, car le dossier s’enlise lentement mais sûrement, pour des raisons que nous allons détailler avec Jean-Paul et Sylvie Fosset, qui ont décidé de s’exprimer publiquement sur l’affaire dans l’espoir d’aboutir à la vérité...

Gaëlle Fosset, assassinée à son domicile le 27 avril 2007

Le 27 avril 2007, quand il se rend au domicile de sa fille Gaëlle à Saint-Germain-la-Campagne, dans l'Eure, Jean-Paul Fosset est loin d'imaginer la découverte qu'il va faire : dans le salon du pavillon, le corps en partie dénudé de Gaëlle, lardé de 66 coups de couteau. Son chien est enfermé dans le cagibi.

À lire aussi
Vidocq l'heure du crime
Vidocq, mythe ou réalité?

Les premières analyses montrent que le ou les responsables du crime ont pris le temps de soigneusement nettoyer le sol de la maison avec un produit ménager trouvé sur place. 
Sur le jogging de la victime, quatre traces ADN sont retrouvées. Il y a celles de Gaëlle et de son compagnon Steven avec qui elle habitait et qui était en déplacement professionnel au moment du drame. Mais également deux autres empreintes génétiques. Des prélèvements sont effectués dans l'entourage de la victime pour essayer de mettre un nom sur ces deux traces ADN. L'une d'elles appartient à un voisin du couple, âgé de 22 ans, qui connaissait bien Gaëlle et son compagnon à qui il rendait souvent visite. 

Gaëlle Fosset avait 22 ans
Gaëlle Fosset avait 22 ans

Le jeune homme est mis en examen pour assassinat et incarcéré en octobre 2007. En plus de la trace ADN retrouvée sur le jogging de la victime, d'autres éléments ne plaident pas en faveur du voisin : Au cours de sa première déposition, il a affirmé ne pas connaître Gaëlle avant de changer de version dans un troisième interrogatoire. Un témoin affirme l'avoir vu à deux reprises devant la maison du couple le soir du crime et il ne possède d'ailleurs pas d'alibi. De plus, il ne s'est pas rendu à son travail le lendemain. Mais ces éléments n'étant pas considérés comme suffisants, il sera relâché après 19 mois de détention préventive

Malgré les 600 personnes auditionnées et les six magistrats qui se sont succédé sur cette affaire, aucune autre piste sérieuse n'a été suivie depuis.

Estimant que l'enquête n'allait pas assez vite et qu'ils n'étaient pas suffisamment informés, les proches de Gaëlle ont décidé de se mobiliser via les réseaux sociaux et les médias
Une page Facebook a été crée ("Hommage à Gaëlle, que justice lui soit rendue") et une pétition a été lancée sur le site "ma vérité sur". 

Le but de ces démarches est de relancer l'enquête et inciter les gens qui auraient des informations à témoigner pour que la lumière soit enfin faite sur ce terrible crime...

Nos invités

Sylvie et Jean-Paul Fosset, parents de Gaëlle Fosset ; Hugues Vigier, avocat des parents de Gaëlle.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Assassinat Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781326264
L’assassinat de Gaëlle Fosset
L’assassinat de Gaëlle Fosset
REPLAY - Le 26 mai 2007, Jean-Paul Fosset, inquiet de ne pas avoir de nouvelles de sa fille Gaëlle, 22 ans, se rend chez elle. Il y découvre la jeune femme massacrée de 66 coups de couteau.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-assassinat-de-gaelle-fosset-7781326264
2016-01-14 11:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TF_WCj-dxAp_cFqufkLZ3w/330v220-2/online/image/2014/0509/7771846997_les-proches-de-gaelle-se-mobilisent-pour-que-soit-retrouve-le-meurtrier-dela-jeune-femme.jpg