2 min de lecture L'heure du crime

L'affaire André Kaas

REPLAY - L’histoire d’une erreur judiciaire sans procès, 35 mois de détention provisoire, 1041 jours de prison...

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
L'affaire André Kaas Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Emilien Vinee

L'édito de Jacques Pradel

Les victimes d’une erreur judiciaire ne sont pas uniquement des personnes injustement condamnées qui croupissent en prison jusqu’à ce qu’un nouveau procès les lave enfin de tout soupçon, des années plus tard !

Un mécanisme implacable, celui du soupçon et de la rumeur peut fausser une enquête, et broyer la vie de n’importe lequel d’entre nous mêlé à une affaire criminelle. L’histoire que nous allons vous raconter dans un instant avec mes invités, est celle d’une erreur judiciaire sans procès ! L’histoire d’un homme aux affaires florissantes, qui vit avec femme et enfants dans une superbe demeure des environs de Rouen, et dont la vie bascule un jour de 1992, lorsqu’il découvre en rentrant chez lui le corps de sa femme, sauvagement assassinée.

Après quelques mois d’une enquête baclée, André Kaas, est accusé d’avoir commandité le meurtre de sa femme. Son innocence a été reconnue, par un non-lieu, 12 ans plus tard.
Entre temps, il a effectué 35 mois de détention provisoire, 1041 jours de prison, dont il en est sorti ruiné avec l’œuvre d’une vie détruite, impossible à reconstruire…Le véritable assassin, lui, n’a jamais été inquiété.

À lire aussi
Picasso l'heure du crime
Picasso : retour sur l'affaire du trésor à 60 millions d'euros retrouvé dans un garage

Nos invités

André Kaas, Promoteur immobilier dont la femme, Sylvianne, a été assassinée le 5 avril 1992 alors qu’il était ce jour-là au cinéma à plusieurs kilomètres de son domicile. Il est pourtant devenu le suspect n°1 des enquêteurs, persuadés qu’il avait commandité ce meurtre pour des raisons financières… La journaliste Anne Sophie Martin, journaliste, Co-auteurs du livre  « Pas pitié pour les innocents » (Michel Lafon – 2005).










Lire la suite
L'heure du crime Crime Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants