1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Grève SNCF : une association d'usagers redoute "une galère"
1 min de lecture

Grève SNCF : une association d'usagers redoute "une galère"

INVITÉ RTL - Les cheminots entament leur grève inédite pour protester contre la réforme de la SNCF. Bruno Gazeau, président de la Fédération des associations d'usagers des transports, exprime ses inquiétudes.

Vosges : Une fillette s'enfuit pendant la sieste de sa grand-mère
Vosges : Une fillette s'enfuit pendant la sieste de sa grand-mère
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Grève SNCF : une association d'usagers redoute "une galère"
03:34
Stéphane Carpentier & Bénédicte Tassart

Grosse galère en perspective mardi 3 avril. Les cheminots entament leur grève inédite pour protester contre la réforme de la SNCF en préparation. 77% des conducteurs de train ne rouleront pas. À prévoir, de fortes perturbations du trafic : 1 TGV sur 8 et 1 TER sur 5, seulement, circuleront. Un mouvement d'ampleur, auquel Bruno Gazeau, président de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports, ne s'attendait pas.

"Comme tout le monde, on est un peu surpris par l'ampleur que prend la grève, qui sera beaucoup plus importante que celle du 22 mars", explique-t-il au micro de RTL. Première préoccupation pour lui : "le mode d'organisation de la grève". En effet, les cheminots ont prévu un mouvement inédit : deux jours de grèves puis trois jours travaillés.

"La galère va continuer certainement au-delà de mercredi soir", prédit Bruno Gazeau. D'autant que le mouvement, si aucun compromis n'est trouvé avec le gouvernement, doit durer jusqu'à juin prochain. Inquiet, le président de la FNAUD craint que la SNCF ne puisse parvenir à un retour du trafic normal après chaque vague de grèves de 48 heures.

"L'intensité de la grève nous conduit à demander aux deux partis, le gouvernement et les syndicats, de rentrer dans une phase de négociations plus intensives, de sorte qu'ils puissent trouver des compromis le plus tôt possible", explique Bruno Gazeau, qui conclut qu'il surveillera de près l'information des voyageurs par la SNCF les jours de grève.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/