1 min de lecture Économie

Grève à Air France : vraiment le moment de demander une hausse des salaires ?

ÉDITO - Le personnel d'Air France fait grève ce jeudi 22 février pour obtenir 6% de hausse des salaires, après six années de gel. Ce mouvement social pourrait compromettre le fragile redressement de l'entreprise.

Lenglet-Co
Grève à Air France : vraiment le moment de demander une hausse des salaires ?
Crédit Média : RTLnet Crédit Image : GABRIEL BOUYS / AFP
Voir la suite

Attention, loin de moi l'idée de dire que le personnel d'Air France n'a pas raison de demander des hausses de salaires après les efforts consentis depuis plusieurs années (surtout le personnel au sol d'ailleurs). J'ai encore en tête le récit de Francesco, un salarié d'Air France Cargo, qui raconte les horaires décalés et le travail dans le froid. C'est normal de demander. Mais ce serait sans doute risqué d'accepter.

Ce que je veux dire, c'est qu'Air France est un peu comme un club de football qui joue les Petit Poucet dans la Coupe de France quand on regarde ses résultats financiers. Air France a dégagé des résultats historiques l'an dernier parce qu'ils reviennent dans le vert.

Mais il faut décortiquer ces chiffres, les comparer. Dans ce cas, on s'aperçoit que la compagnie aérienne n'est peut-être pas aussi solide qu'elle en a l'air, et qu'elle n'a sans doute pas les moyens de sortir le carnet de chèque pour augmenter ses personnels.

Air France a dégagé un résultat de 590 millions l'an dernier. Accepter une augmentation de salaires de 6% représenterait un coût de 240 millions. C'est presque la moitié des gains, c'est un peu trop.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés