1 min de lecture Société

"Gilets jaunes" : "Nous allons partir à la guerre civile", annonce Christophe Chalençon

VIDÉO - Dans un post publié sur Facebook, l'une des figures du mouvement des "gilets jaunes" estime qu'en janvier, la guerre civile sera "inévitable" et en appelle à l'armée pour un gouvernement de transition.

Christophe Chalençon est présenté comme l'un des leaders des "gilets jaunes" dans le Vaucluse
Crédit Image : Capture d'écran / Facebook Christophe Chalençon

"La guerre civile est inévitable". Ces mots sont signés Christophe Chalençon, présenté comme l'un des leaders des "gilets jaunes libres". Dans un post sur Facebook daté du 23 décembre, accompagné de la légende "le chaos annoncé", ce porte-parole des manifestants dans le Vaucluse appelle à la démission d'Emmanuel Macron. Un thème récurrent chez les "gilets jaunes". 

Mais Christophe Chalençon va plus loin : il fait appel à l'armée. Il souhaite la mise en place d'un "gouvernement de transition pour écouter et entendre le peuple". Et de préciser : "J'en appelle à monsieur Macron, ou s'il ne veut pas plier, aux militaires. Aujourd'hui c'est aux militaires d'entrer en jeu pour permettre la mise en place de ce gouvernement".

L'intervention des militaires avait déjà été évoquée par Christophe Chalençon. Le 3 décembre dernier, il avait réclamé "un véritable commandant" à Matignon. Selon lui, comme il l'avait expliqué à nos confrères d'Europe 1, cela passait par le remplacement d'Édouard Philippe par le général de Villiers, l'ex-chef d'état-major des armées limogé par Emmanuel Macron

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet
La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés