1 min de lecture Politique

François Fillon renvoie la taxe carbone aux calendes grecques

Nicolas Sarkozy l'avait laissé entendre avant les élections régionales. Deux jours après le fiasco de la Majorité, François Fillon a annoncé mardi, lors d'une réunion à huis clos de députés UMP, l'abandon de la taxe carbone en soulignant qu'elle devait se faire au niveau européen pour "ne pas plomber la compétitivité" des entreprises françaises, selon plusieurs participants à la réunion. Le président du groupe à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé, a confirmé que cette mesure ne serait pas mise en œuvre en France le 1er juillet prochain. Chatal Jouanno se dit "désespérée de ce recul".

Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Virginie Garin

Prié de dire si les propos du Premier ministre François Fillon, qui a déclaré devant les députés UMP que cette taxe devait se faire au niveau européen pour ne pas "plomber la compétitivité" des entreprises françaises, signifiaient que ce mécanisme ne pourrait pas être appliqué à la date prévue, il a répondu : "Vous l'avez bien dit".

"S'il n'y a pas d'accord européen avant le 1er juillet, ça se fera plus tard", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse, disant en avoir discuté la veille avec le président Nicolas Sarkozy.

La conclusion d'un accord européen sur l'introduction d'une taxe communautaire est jugée illusoire par les diplomates.

Le gouvernement avait annoncé au début de l'année la présentation d'un nouveau projet de loi sur la taxe carbone après les élections régionales, en vue d'une entrée en vigueur au 1er juillet, après l'invalidation par le Conseil constitutionnel de la première mouture le 29 décembre dernier. A l'époque, le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo avait assuré devant le gouvernement que cette invalidation n'avait pas remis en cause le principe" de cette contribution carbone inscrit dans la loi Grenelle I.

La secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Chantal Jouanno, s'est déclarée "désespérée de ce recul".

Ecouter aussi :
-
Yves Cochet : "C'est une décision lamentable du gouvernement"
-Défaite aux Régionales : les parlementaires UMP vont vider leurs sacs à huis clos

Lire la suite
Politique UMP Taxe carbone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants