1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Faire du vélo, prendre des photos... Qu'est-il interdit de faire dans le métro ?
2 min de lecture

Faire du vélo, prendre des photos... Qu'est-il interdit de faire dans le métro ?

Le métro parisien a ses règles, que beaucoup ignorent. Plusieurs utilisateurs se sont notamment étonnés de recevoir une amende de 60 euros pour avoir pris un couloir en sens-interdit.

La ligne 14 du métro parisien à la station Saint-Lazare, en décembre 2003 (Archives).
La ligne 14 du métro parisien à la station Saint-Lazare, en décembre 2003 (Archives).
Crédit : AFP / FRANCOIS GUILLOT
Léa Stassinet

"Au même titre que le franchissement d'un sens interdit en voiture, la personne en infraction est par conséquent verbalisable". C'est ainsi que la RATP s'est justifiée, auprès de plusieurs utilisateurs du métro parisien qui ont laissé éclater leur colère sur Twitter. Ces derniers se sont en effet indignés après avoir reçu une amende de 60 euros pour avoir pris un couloir en contre-sens

Mais ce n'est pas la seule interdiction méconnue du grand public, lorsqu'il emprunte les couloirs de la RATP. Le Parisien a d'ailleurs recensé certaines de ces règles, souvent logiques, parfois étonnantes. On apprend par exemple qu'il est formellement interdit de prendre des photos ou des vidéos sans autorisation, que ce soit à l'intérieur des trains, dans les couloirs ou encore dans les halls. Sans quoi toute personne filmée pourra faire jouer son droit à l'image et engager des poursuites en justice. 

Interdiction de se déplacer à vélo, skate ou rollers

Autre règle imposée : se déplacer uniquement à pieds. Si les agents de la RATP vous voient à vélo, en trottinette, sur des rollers ou encore en skate dans les couloirs, vous êtes passibles d'une amende de 60 euros

Le simple fait de transporter un vélo est également répréhensible, sauf dans le RER pendant les heures creuses, ainsi que sur la ligne 1 le dimanche et les jours fériés jusqu'à 16h30, précise le quotidien francilien. 60 euros pourront aussi vous être demandés en cas de non-respect de cette règle. 

Propagande et mendicité passibles d'une amende

À lire aussi

S'il est courant de recevoir des tracts ou des prospectus à la sortie du métro, il est en revanche interdit de faire de la propagande dans l'enceinte à l'intérieur des stations. Là encore, une amende de 60 euros peut être appliquée si l'on vous prend sur le fait. Même tarif pour ceux qui s'adonnent à la mendicité. 

Enfin, la RATP peut également sanctionner les voyageurs "vêtus d'une manière malpropre ou incommodante". Concrètement,  si certains utilisateurs tentent de prendre le métro en sous-vêtements, ils seront invités à quitter la rame immédiatement. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/