1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Étiquetage nutritionnel : "Avoir une transparence sur la qualité", pour un spécialiste
1 min de lecture

Étiquetage nutritionnel : "Avoir une transparence sur la qualité", pour un spécialiste

INVITÉ RTL - Pour Serge Hercberg, le nouvel étiquetage a d'abord vocation à guider le consommateur sur la qualité nutritionnelle des produits, plus qu'à faire diminuer les maladies chroniques.

Un rayon de supermarché (illustration)
Un rayon de supermarché (illustration)
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Étiquetage nutritionnel : "Avoir une transparence sur la qualité", pour un spécialiste
00:04:22
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), a estimé, mardi 14 févier, que le nouvel étiquetage nutritionnel testé dans une soixantaine de magasins en France est loin d’être efficace pour faire diminuer les maladies chroniques telles l’obésité ou le diabète. "En l’état actuel des connaissances, la pertinence nutritionnelle dans une perspective de santé publique des systèmes d’information nutritionnels examinés n’est pas démontrée", a affirmé l’Anses, qui a analysé les quatre systèmes testés dans 40 supermarchés français à la fin de l’an dernier (nutri-couleurs, nutri-repères, nutri-score et SENS), ainsi que le système anglo-saxon "Health Star Rating".

Le gouvernement doit se prononcer en avril sur l'étiquetage qu'il retient. L'objectif de cet étiquetage pour le consommateur est "de se retrouver dans la jungle des produits alimentaires et de pouvoir comparer la qualité nutritionnelle des aliments, de manière à orienter ses choix vers des aliments de meilleure qualité nutritionnelle", explique Serge Hercberg, spécialiste de la nutrition à l'Inserm.

Celui qui a été l'un des premiers à militer en faveur d'un logo nutritionnel en France ne trouve pas les conclusions de l'Anses surprenantes. "On ne s'attend pas par un simple logo mis sur la face avant des emballages la capacité à montrer que ça réduit les risques de cancer, de maladies cardio-vasculaires ou d'obésité", nuance Serge Hercberg. Pour lui, l'utilité de cet étiquetage est avant tout de permettre aux consommateurs "d'avoir une transparence sur la qualité nutritionnelle des produits et de pouvoir avoir accès au choix éclairé".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.