2 min de lecture Société

En 1985, Coluche lance les Restos du Coeur

L'humoriste réalise la possibilité d'aider les personnes en difficulté en imaginant un concept basé sur le don. Une institution qui, malheureusement, n'est pas près de s'éteindre.

>
En 1985, Coluche lance les Restos du Coeur Crédit Image : AFP PHOTO MICHEL GANGNE | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date :
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Loïc Farge

10 juillet 1985. Deux explosions dans la nuit d'Auckland. Le "Rainbow Warrior" coule. Un couple d'espions français arrêtés, dont Dominique Prieur. Sa seule interview, téléphonique, est accordée à RTL. Cette année-là, Bernard Hinault remporte son cinquième Tour de France. Il rejoint Merckx et Anquetil. Lui aussi a déjà tout gagné : la scène, le cinéma, et même recordman d'endurance à moto. Coluche est riche, aimé et célèbre.

À la fin de l'été il a lancé une idée en l'air : des restaurants qui serviraient deux ou trois mille repas gratuits par jour pour les plus démunis. Une idée folle qui l'a emporté comme une bourrasque. Le 9 novembre, Coluche débarque à Lille. Un rendez-vous détendu avec le maire Pierre Mauroy. Puis une rencontre avec des bénévoles, spontanément venus à sa rencontre.

>
Jean-Jacques Goldman & Michael Jones : "Je te donne" Durée : |

La première campagne des Restos du Cœur se tiendra de décembre à mars. Avec l'abbé Pierre, la France comptait ses  pauvres. Avec Coluche, elle découvre qu'ils ont faim. L'histoire de ce mec qui voulait donner à manger à tous ceux qui n'ont rien ne va plus jamais s'arrêter. Malgré un sombre virage où son destin va se fracasser, sept mois plus tard.

À lire aussi
Un scientifique prélève un de l'ADN (Illustration) États-Unis
PMA aux États-Unis : l'anonymat du don de gamètes en péril à cause des sites d'ADN

Cet hiver-là, Coluche bat la campagne française. En Bretagne, François Mitterrand est allé saluer la France qui gagne. L'humoriste, lui, rencontre la France qui n'a rien dans son assiette. Avec son nom, son culot et sa hargne, Coluche déplace des montagnes. Il y aura bien une loi Coluche, comme il en avait rêvé. Mais il ne la pourra pas la célébrer. Deux ans avant la promulgation, il se tue à moto sur la Côte d'Azur.

>
Bronski Beat & Marc Almond : "I feel love"

En moins d'un an, on avait presque oublié le clown. Coluche avait réussi son incroyable pari. Des auberges espagnoles d'où on repartirait le ventre plein, sans avoir à tendre la main pour faire la quête. Les Restos ont leur hymne. Il les voulait éphémères. Mais ils ne vont jamais fermer. Rouverts chaque année sous le portrait souriant et nostalgique de leur créateur. Pour son dernier hiver, Coluche venait à sa façon de changer le monde.

>
Daniel Balavoine : "Aimer est plus fort que d'être aimé" Durée : |

(Chronique mise en ondes par Grégory Caranoni)

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Restos du Coeur Coluche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784099880
En 1985, Coluche lance les Restos du Coeur
En 1985, Coluche lance les Restos du Coeur
L'humoriste réalise la possibilité d'aider les personnes en difficulté en imaginant un concept basé sur le don. Une institution qui, malheureusement, n'est pas près de s'éteindre.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/en-1985-coluche-lance-les-restos-du-coeur-7784099880
2016-07-21 07:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5EZmwLaW7PJflVSY3bT6YA/330v220-2/online/image/2016/0714/7784100262_coluche-entoure-de-deux-femmes-deguisees-en-clown-pose-devant-l-entree-de-l-un-des-trois-restaurants-du-coeur-de-la-region-parisienne-le-21-decembre-1985.jpg