2 min de lecture Environnement

Écotaxe : "La violence n'apporte rien", dit le père du manifestant amputé de la main

TÉMOIGNAGE - René Cueff, le père de Mikael, le manifestant amputé de la main, relaye l'appel au calme de son fils alors qu'une nouvelle manifestation est prévue ce samedi.

Des manifestants affrontent les forces de l'ordre à Pont-de-Buis, dans l'Ouest, le 26 octobre 2013
Des manifestants affrontent les forces de l'ordre à Pont-de-Buis, dans l'Ouest, le 26 octobre 2013 Crédit : AFP
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens et La rédaction numérique de RTL

Malgré la volte-face du gouvernement concernant l'écotaxe, la Bretagne reste vent debout. En effet, Jean-Marc Ayrault a annoncé cette semaine la suspension de cette taxe qui devait entrer en vigueur le 1er janvier prochain, mais pas sa suppression.

Le rassemblement prévu samedi à Quimper dans le Finistère a donc été maintenu, mais se tiendra sous haute surveillance. La semaine dernière, la mobilisation a été marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre.

La famille de Mikael Cueff, le manifestant contre l'écotaxe qui a eu la main arrachée samedi dernier lors des heurts au pied du portique de Pont-de-Buis (Finistère), a lancé dès jeudi un appel au calme.

Le rassemblement va se passer dans le calme

René Cueff, le père de Mickaël
Partager la citation

"C'est lui qui le demande du fond de sa chambre d'hôpital"

C'est via son père que Mikael Cueff a lancé "un appel solennel afin que ce rassemblement de samedi à Quimper se passe dans la plus grande dignité et calme pour l'unité de la Bretagne et des Bretons".

À lire aussi
Les militants de "Rame pour ta planète" réunis à Biarritz le 22 août 2019 environnement
G7 : à Biarritz, les surfeurs se mobilisent pour l'océan

"C'est lui qui le demande, du fond de sa chambre d'hôpital. Il ne veut plus qu'il y ait des débordements, martèle René Cueff, interrogé par RLT. "Il ne veut plus vivre ces instants-là à la télévision."

"Ça se passera dans la grande dignité des Bretons"

"Il est allé manifester avec ses frères, par solidarité, avec ses deux mains... et est rentré chez lui le soir avec plus qu'une seule. Mon fils est aujourd'hui mutilé et amputé à 5 centimètres au dessus du poignet", a rappelé René Cueff.

"Comme je lui disais : 'on vous a tiré dessus comme des lapins mais avec des calibres pour éléphants'. Mon fils n'avait pourtant que des œufs dans la main..", raconte-t-il. "Le message, il est clair : la violence n'apporte rien", affirme le père, soucieux de ne pas voir les débordements se renouveler ce week-end.

René Cueff se veut optimiste : "Le rassemblement va se passer dans le calme. Je veux que les gens qui vont mettre leurs bonnets rouges gardent aussi leurs deux mains dans les poches." "J'espère que Mikael verra ça à la télévision", conclut-il. "Ça se passera dans la grande dignité des Bretons."

>
René Cueff, le père du manifestant amputé, relaye l'appel au calme de son fils Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Fiscalité Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766296014
Écotaxe : "La violence n'apporte rien", dit le père du manifestant amputé de la main
Écotaxe : "La violence n'apporte rien", dit le père du manifestant amputé de la main
TÉMOIGNAGE - René Cueff, le père de Mikael, le manifestant amputé de la main, relaye l'appel au calme de son fils alors qu'une nouvelle manifestation est prévue ce samedi.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/ecotaxe-la-violence-n-apporte-rien-dit-le-pere-du-manifestant-ampute-de-la-main-7766296014
2013-11-01 11:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6F-IrcUqekQ82CfRQKlXCg/330v220-2/online/image/2013/1101/7766297308_des-manifestants-affrontent-les-forces-de-l-ordre-a-pont-de-buis-dans-l-ouest-le-26-octobre-2013.jpg