1 min de lecture Front national

Du "Front" au "Rassemblement" : un changement de nom peut-il relancer le parti ?

RTL MIDI : Du "Front" au "Rassemblement" : un changement de nom peut-il relancer le parti ? ; Les robots sont-ils une menace pour nos emplois ?

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud
>
Les auditeurs ont la parole du 12 mars 2018 Crédit Image : AFP / Philippe Huguen | Crédit Média : Stéphane Carpentier,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
AFP avec Stéphane Carpentier et Christelle Rebière

Les adieux au Front national: Marine Le Pen a proposé hier aux militants de rebaptiser son parti d'extrême droite "Rassemblement national", une manière de tenter de retrouver la dynamique qui l'avait portée au second tour de la présidentielle, alors qu'elle a depuis connu un certain "trou d'air". 

"La rénovation pour laquelle vous m'avez élue, je vous demande maintenant de la conduire à son terme, c'est la condition de notre succès",  a-t-elle déclaré dans son discours de clôture du 16e congrès de sa formation à Lille. 

Ce nouveau nom sera soumis à un vote par courrier des militants, dont le résultat ne sera pas connu avant au moins 6 semaines. 

Fusion sémantique de "Front national" et "Rassemblement bleu marine", la nouvelle dénomination rappelle également le nom du groupe parlementaire frontiste à l'Assemblée nationale entre 1986 et 1988, "Front national-Rassemblement national". 

Objectif: poursuivre l'entreprise de dédiabolisation entamée depuis la prise du parti par Mme Le Pen, en 2011. 

Dimanche, la fille de Jean-Marie Le Pen a été réélue à l'unanimité, puisque seule candidate,  pour un troisième mandat de présidente, lors d'un congrès qu'elle voulait de "la refondation". 

Les militants ont également voté les changements de statuts qui suppriment le titre de président d'honneur, occupé par l'encombrant ex-président du parti, Jean-Marie Le Pen. 

Ce dernier n'a donc désormais plus aucun lien avec le mouvement qu'il avait fondé en 1972. 

A la fois forte d'un score historique à la présidentielle avec près de 11 millions de voix au second tour, mais affaiblie par un débat d'entre-deux tours raté et une image dégradée, Marine Le Pen entend reprendre la main.

>
"Rassemblement national", une appellation chargée d'histoire Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La rédaction vous recommande

Les robots sont-ils une menace pour nos emplois ?

Les robots sont-ils une menace pour nos emplois ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Les robots sont-ils une menace pour nos emplois ?
Nombre de votes : 5187 *Sondage à valeur non scientifique
Lire la suite
Front national Marine Le Pen Jean-Marie Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792583141
Du "Front" au "Rassemblement" : un changement de nom peut-il relancer le parti ?
Du "Front" au "Rassemblement" : un changement de nom peut-il relancer le parti ?
RTL MIDI : Du "Front" au "Rassemblement" : un changement de nom peut-il relancer le parti ? ; Les robots sont-ils une menace pour nos emplois ?
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/du-front-au-rassemblement-un-changement-de-nom-peut-il-relancer-le-parti-7792583141
2018-03-12 11:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zUtDL7D6Tf_u6zfhNtmXWQ/330v220-2/online/image/2018/0312/7792582343_marine-le-pen-presidente-du-front-national-le-11-mars-2018-a-lille.jpg