1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Domenach : "Anne Hidalgo sans considération envers Boris Vian"
1 min de lecture

Domenach : "Anne Hidalgo sans considération envers Boris Vian"

BILLET - Voilà qu'Anne Hidalgo doit affronter un nouvel adversaire : Boris Vian ! Selon "Le Parisien-Aujourd'hui en France", les héritiers de l'écrivain veulent débaptiser le passage qui porte son nom dans le XVIIIe arrondissement. Une voie jugée moche et trop sale.

Un portrait non daté de Boris Vian
Un portrait non daté de Boris Vian
Crédit : AFP
Domenach : "Anne Hidalgo sans considération envers Boris Vian"
00:03:54
Domenach : "Anne Hidalgo sans considération envers Boris Vian"
00:03:50
Nicolas Domenach & Loïc Farge

C'est très embêtant. Quand les écrivains et leurs descendants se mobilisent contre la première élue de la capitale, celle-ci est contrainte de battre en retraite. Souvenez-vous comment, houspillée par un bataillon de plumes Sergent-Major, Anne Hidalgo avait dû concéder une sépulture parisienne à Michel Déon, l'auteur du Taxi mauve, qui avait longtemps fait halte en Irlande, où il était même décédé.

Mais Déon voulait reposer en la capitale. Ce qu'Anne Hidalgo a dû lui accorder. Car Paris se doit d'avoir quelques égards pour les hommes de talents, fussent-ils de droite. Or cette considération, Paris ne l'a pas manifestée envers Boris Vian, ni envers ses héritiers qui, en 2012, avaient accepté qu'on donne le nom de ce fabuleux écrivain et trompettiste à une rue du XVIIIe arrondissement, sous condition que cette venelle d'un quartier populaire fit l'objet de soins et d'entretiens.

Or la rue Boris-Vian, dont le génie est intimement lié à la capitale, est devenue sale, sombre et dégradée. Pour ne pas dire qu'on va plus souvent y pisser et y dealer le soir que s'y promener, en dépit des relances et ultimatums de la famille Vian.

La rue Boris-Vian, niche à déchets et à trafics, rebaptisée du nom de Hidalgo

Nicolas Domenach

En désespoir de cause et de travaux qui ne viennent pas, celle-ci a demandé qu'on débaptise cette voie. Avec des associations de quartier, ils ont déjà rebaptisé du nom d'Anne Hidalgo cette niche à déchets et à trafics.

À écouter aussi

C'est une publicité exécrable pour la maire de Paris, au moment même où Anne Hidalgo faisait savoir qu'elle avait pris conscience de ses erreurs de communication, et qu'elle allait s'attacher à adoucir son image en même temps qu'à rectifier certaines de ses erreurs, particulièrement en matière de lutte pour la propreté de la Ville.

Nombre de Parisiens, forcément injustes, trouvent qu'on voit plus souvent des rats que des agents de la voirie.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/