1 min de lecture Police

Des gilets pare-balle pour les policiers municipaux, s'ils le souhaitent

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant s'est engagé jeudi à Nice, lors des Premières rencontres nationales de la police municipale, à subventionner à hauteur de 50% l'achat de gilets pare-balles pour les policiers municipaux armés, sans préconiser de les rendre obligatoires.

micro générique
La rédaction de RTL et Pierre Thébault

Des représentants des 20.000 policiers municipaux de France et des élus avaient convergé à Nice aux premières rencontres nationales de la profession, avec en point d'orgue des annonces très attendues de Claude Guéant.

Mais les principales doléances des syndicats - la généralisation des gilets pare-balles et de l'armement des policiers, ou encore un traitement salarial équivalent à celui des forces de l'ordre nationales - ont été abordées avec prudence par le ministre.

"On aurait pu aller plus loin et on va rester malheureusement sur une logique de mécontentement", a réagi Frédéric Foncel, président du Syndicat national des policiers municipaux (SNPM, affilié à la CFTC), en phase avec nombre de confrères affichant grise mine en sortant de la salle.

Ils sont environ 3.500 maires à être dotés de forces de polices municipales de tailles très diverses (en moyenne 11 agents). La moitié disposent de gilets pare-balles et 40% sont armées.

S'ils ne mènent pas d'enquêtes, leurs missions sur le terrain peuvent aller du constat de simples infractions à des interventions dangereuses imprévues, à l'instar des policiers nationaux.

Dans son discours très attendu, il s'est engagé à subventionner à hauteur de 50% l'achat de gilets pare-balles, sans toutefois préconiser de les rendre obligatoires. Une enveloppe de 2 millions d'euros a déjà été prévue, signe de "reconnaissance des risques" encourus par la profession, a-t-il dit.

Lire la suite
Police Sécurité Claude Guéant
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants