2 min de lecture Delphine Batho

Delphine Batho limogée : pas une décision sexiste, selon Vallaud-Belkacem

"Si hier il a été mis fin aux fonctions de Delphine Batho, ce n'est certainement pas parce que c'est une femme", a assuré Najat Vallaud-Belkacem, répondant ainsi à des attaques de Jean-Luc Mélenchon et de Daniel Cohn-Bendit.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le limogeage de Delphine Batho, la ministre de l’Écologie écartée après des propos sur RTL sur le budget, est-il sexiste? Pas du tout, répond Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Egalité hommes-femmes, qui a contesté mercredi 3 juillet cette idée émise par plusieurs personnalités politiques.

Après l'annonce de sa démission, Jean-Luc Mélenchon du Parti de gauche ou l'eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit avaient en effet laissé entendre que ce limogeage serait un acte sexiste, voire "machiste". Des ministres hommes comme Arnaud Montebourg ont en effet été maintenus au gouvernement malgré des désaccords avec Jean-Marc Ayrault.

"Je voudrais faire une mise au point car j'entends beaucoup de commentaires depuis ce matin", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem lors de son point-presse à l'issue du Conseil des ministres. Pour elle, "l'égalité c'est l'égalité, ce n'est pas l'immunité en fonction du sexe". "La lutte contre le sexisme, c'est aussi ne pas prendre ce combat en otage à d'autres fins", a expliqué Najat Vallaud-Belkacem, qui a présenté en Conseil des ministres un projet de loi pour l'égalité entre les hommes et les femmes.

"La parité est respectée au gouvernement"


"Si hier (mardi) il a été mis fin aux fonctions de Delphine Batho, ce n'est certainement pas parce que c'est une femme", a assuré la porte-parole. "Il a été mis fin à ses fonctions car en sa qualité de ministre de l'Ecologie, elle a publiquement contesté un arbitrage rendu par le Premier ministre, mettant à mal la cohérence gouvernementale et portant préjudice au message que nous adressons aux Français, point", a martelé la ministre.

À lire aussi
Delphine Batho à l'Assemblée nationale le 28 mars 2018 écologie
Fichage de Monsanto : "Ce sont des méthodes de barbouze", lance Delphine Batho

"La parité est respectée au gouvernement", s'est félicité Najat Vallaud-Belkacem. "Avec 18 femmes et 19 hommes comme avec 19 femmes et 18 hommes auparavant, la parité est respectée", a-t-elle insisté.

Najat Vallaud-Belkacem a cependant rendu hommage à son ex-collègue, qui a été comme elle une proche de Ségolène Royal. "J'ai de l'amitié, de la considération, du respect pour Delphine Batho, une jeune femme de la même génération que moi", a décrit la porte-parole. Selon elle, "la décision prise hier n'a sûrement pas été prise de gaité de coeur par le Premier ministre ni accueillie de gaité de coeur par le collectif gouvernemental".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Delphine Batho Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants