1 min de lecture Delphine Batho

Delphine Batho : "Il n'y pas eu de complot", jure Pierre Moscovici

Pierre Moscovici promet, dimanche, que l'éviction de Delphine Batho du gouvernement est uniquement dû aux propos de cette dernière, mardi matin, sur RTL.

Delphine Batho quitte l'Assemblée nationale, le 4 juillet 2013
Delphine Batho quitte l'Assemblée nationale, le 4 juillet 2013 Crédit : AFP / PATRICK KOVARIK
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Un complot ? Quel complot ? La version de Delphine Batho concernant son limogeage, mardi 2 juillet, du gouvernement, n'est apparemment pas partagée en hauts-lieux. Ainsi Pierre Moscovici estime-t-il, dimanche, que le départ de l'ancienne ministre de l’Écologie "est dû à un manquement de sa part à l'exigence de cohérence du gouvernement", dit-il dans Le Parisien / Aujourd'hui en France. "Il n'y a pas eu de complot, pas de forces occultes", ajoute le ministre de l’Économie. 

Il n'y a ni tournant ni reniement

Pierre Moscovici
Partager la citation

Et le "patron" de Bercy de saluer le budget 2014, symbole selon lui d'une "politique de gauche, sérieuse, mais qui refuse l'austérité". "Nous avons trouvé le bon équilibre entre la réduction des déficits et le soutien à la croissance", a précisé Pierre Moscovici. Contredisant une nouvelle fois Delphine Batho, il a estimé qu'il "n'y a ni tournant ni reniement" concernant le budget de la France. 

Le bouc émissaire ?

Jeudi, lors de sa conférence de presse, Delphine Batho avait expliqué son limogeage par le poids des lobbies. "Est-il normal que le PDG de Vallourec (entreprise liée à l'industrie pétrolière) ait annoncé ma chute prochaine voilà des semaines aux États-Unis ? Est-il normal qu'il annonce cette mise à l'écart à l'avance ? De quelles informations disposait-il pour le savoir ?", avait-elle déclaré avant de fustiger le tournant de la rigueur opéré par le gouvernement. "Je n'accepte pas le renoncement de l'espoir du 6 mai", avait dit Delphine Batho.

La rédaction vous recommande

  

Lire la suite
Delphine Batho Pierre Moscovici Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants