5 min de lecture Sciences

Découverte d'une nouvelle espèce d'éléphant

En Haute-Garonne, des ossements vieux de 13 millions d'années ont été découvert. Une espèce d'éléphant plus vieille que le mammouth.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Découverte d'une nouvelle espèce d'éléphant Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot

À la une de nos journaux ce matin nos amis les bêtes, et d'abord l'ancêtre du mammouth. Il s’avère que ce n’est pas le plus vieil animal du monde. Des ossements datant de 13 millions d'années ont été découverts à l'Isle-en-Dodon, en Haute Garonne. Ils font ce matin la une de la Dépêche du Midi.

Un crane encore relié à sa mandibule et 4 défenses, le tout mesure environ 1m60 de long. L'animal lui, devait à première vue faire 3 mètres au garrot. Alors de quoi s'agit-il ? Probablement d'un Gomphoterium, une sorte d'éléphant à petite trompe et avec 4 défenses.

Une espèce jamais trouvée jusqu'ici en France. Les analyses sont encore en cours mais si les résultats le confirment, il pourrait s'agir disent les spécialistes d'une découverte importante, qui ouvrirait tout un nouveau champ de recherches.

Vers un clonage des mammouth

Le mammouth, qui lui pourrait renaitre de ses cendres. C'est le pari fou de certains scientifiques. Comme dans Jurassic Park. C'est ce qu’on découvre en lisant le magazine UP. Certains travaillent sur la piste du clonage, pas impossible puisqu'on a désormais 90% de l'ADN du mammouth. D'autres envisagent de faire muter les gènes de l'éléphant.

À lire aussi
Jeanne Calment, le 18 octobre 1995 à Arles. société
Jeanne Calment est bien morte à 122 ans, la thèse d'une supercherie démontée

C'est ce qu'on appelle la mutagenèse. Objectif : sauver l'espèce (l'éléphant) menacé de disparition mais aussi limiter le réchauffement climatique. Selon ces savants un peu fous, en intégrant ces nouveaux mammouths à la toundra sibérienne on empêcherait qu'elle ne fonde. Ce qui permettrait d'éviter qu'une grande quantité de gaz à effet de serre s'échappe dans l'atmosphère.

Dans la tête des animaux

L'Obs nous emmène lui dans la tête des animaux. L'hebdomadaire publie cette semaine quelques extraits d'un ouvrage visiblement passionnant sur la vie secrète de nos amis les bêtes. Il est signé Peter Wohlleben,  qui a déjà vendu plus d'un million d'exemplaires de La vie secrète des arbres

On y découvre que les animaux sont sans doute bien plus intelligents qu'on ne le pense. Les abeilles par exemple seraient parfaitement capables de se souvenir de certaines personnes. Celles qui les auraient embêtées. 


Les pies, réputées pour s'unir pour la vie seraient elles, en fait, infidèles. Les mâles en tout cas parait-il. Si leur compagne les observe ils ne chassent pas la moindre femelle. En revanche, s'ils ne se croient pas observé, ils n'hésitent pas à faire la cour à la 1ere venue.

Les rats capables d'avoir des remords

Les rats eux seraient capables d'avoir des regrets, des remords. Des chercheurs de l'université du Minnesota en ont fait l'expérience en mettant des rongeurs dans un circuit baptisé restaurant row. 4 salles où leur est distribuée de la nourriture.

Quand un rat pénètre dans l'une d'elles, un son retentit. Le son est d'autant plus aigu que le temps d'attente sera long avant d'être servi. Les rongeurs se comportent alors comme nous. À bout de patience la plupart changent de pièce dans l'espoir d'être servi plus vite.

Certains quand le son y est encore plus aigu, signe que le temps d'attente s'annonce plus long, jettent des regards nostalgiques en direction de la pièce précédente. Un peu, écrit Peter Wohlleben, comme on le ferait quand on change de file à la caisse d'un supermarché et qu'on s'aperçoit qu'on a sans doute fait les mauvais choix.

Les animaux savent compter

Les animaux qui savent compter. Ça c'est à lire dans le supplément du Point consacré au calcul mental et dont RTL est partenaire. Les rats par exemple, encore eux, sont capables d'apprendre à actionner un levier un nombre précis de fois, s'ils veulent obtenir une récompense. Les singes eux ont bien compris que 7 c'est plus que 6.

Quand on leur propose de choisir entre deux ensembles de morceaux de chocolat, l'un composé de deux tas de 4 et 3 morceaux et l'autre de deux tas de 5 et 1 morceau, les singes vont systématiquement vers celui qui contient 7 morceaux.

Oui, 4 +3 d'un côté ça fait 7. 5 +1 de l'autre ça fait 6. On vous conseille fortement ce hors-série. Vous y retrouverez plein d'exercices et d'astuces pour mieux compter ou pour compter plus vite.

Petit cours de calcul mental

Par exemple si je vous dis 72 x 27. Ça parait compliqué comme ça et pourtant c'est très simple. On peut faire ça de tête. 27 c'est 3 fois 9, on est d'accord. Et bien pour trouver 72 x 27 il faut suffit de faire 72 x 9 x 3. Soit 648 x3, soit 1944. 

C'est ce qu'on  appelle multiplier en factorisant, on décompose le multiplicateur (27 dans notre exemple) en plusieurs facteurs. Le calcul mental indispensable dans notre quotidien. Il permet aussi de structurer notre cerveau, d’entraîner sa mémoire et même de développer notre imagination.

Vous découvrirez aussi qu'on ne compte pas de la même façon, selon d'où l'on vient. En Europe quand on fait 1, 2, 3, 4, 5 avec la main, on commence par le pouce. En chine on commence par l'index et on termine par le pouce

Les japonais eux débutent la main ouverte pour compter 0 puis replient progressivement leurs doigts en commençant par le pouce. Chez eux le poing fermé, ça veut donc dire 5. Impossible en revanche de savoir comment ça se passait au temps des mammouths !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792901111
Découverte d'une nouvelle espèce d'éléphant
Découverte d'une nouvelle espèce d'éléphant
En Haute-Garonne, des ossements vieux de 13 millions d'années ont été découvert. Une espèce d'éléphant plus vieille que le mammouth.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/decouverte-d-une-nouvelle-espece-d-elephant-7792901111
2018-04-05 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Tt84KfetHdrGrGfS7cvr6w/330v220-2/online/image/2018/0405/7792901530_le-squelette-d-un-mammouth-illustration.jpg