2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : les vidéos d'hôpitaux vides, une intox classique pendant l'épidémie

FACT CHECKING - De nouvelles vidéos montrant des hôpitaux vides fleurissent sur les réseaux sociaux, alors que les soignants se plaignent de la saturation des services.

Fact Checking iTunes RSS
Coronavirus : les vidéos d'hôpitaux vides, une intox classique pendant l'épidémie
Crédit Média : RTL Crédit Image : LUCAS BARIOULET / AFP
Voir la suite

Face à la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19, la France compte en moyenne une nouvelle hospitalisation toutes les 30 secondes. Ce chiffre donne le tournis aux hôpitaux qui sont pour certains totalement saturés. Une vidéo tournée au CHU de Rouen circule pourtant dans les réseaux sociaux, on y voit l'établissement totalement vide.

Une femme filme, au portable, les couloirs déserts de l'hôpital. Elle affirme qu'il s'agit de l'unité de neurologie réaménagée pour accueillir des patients Covid. "Quand on ouvre, voilà les chambres sont vides, tout est normal à l'hôpital mais on est surbooké", réagit l'auteure de la vidéo, sarcastique. 

Repérée par le journal Paris Normandie, cette vidéo est vraie. Une partie de l'établissement a bien été réaménagée. Le service communication du CHU explique qu'il s'agit là d'un "bonne nouvelle". Ce sont en fait des lits de réserve pour venir en aide aux services qui seraient débordés. L'hôpital parle d'anticipation, il paraît en effet logique qu'il préfère se préparer et ne pas entasser ses patients.

Un type de vidéo qui se multiplie

Il y a eu la Pitié-Salpêtrière à Paris il y a deux semaines, le CHU de Toulon au Printemps… De très nombreuses vidéos nous montrent des hôpitaux vides alors que l'on nous annonce la saturation des services hospitaliers.

Il existe deux solutions possibles à ce phénomène. La première, une remise en cause de la politique actuelle, on diffuse une intox pour accentuer les besoins hospitaliers. Seconde hypothèse, la conspiration, montrer des couloirs totalement vides c'est la preuve que les politiques nous mentent sur l'épidémie et que les médias sont complices. C'est évidemment un mensonge.

Ce type d'action porte un nom, film your hospitals, cela nous vient des États-Unis. Cela consiste à demander aux citoyens de prendre leur téléphone et de filmer les hôpitaux, apparemment vides, signe que la pandémie est un canular. On trouve ce genre de vidéos en France, en Allemagne ou encore en Grande-Bretagne. Démenties à chaque fois, il s'agit d'hôpitaux désaffectés, de garages ou même d'entrepôts. 

La rédaction vous recommande