1 min de lecture Police

Conductrice au niqab et son mari : la polémique ne dégonfle pas

Tout a commencé par un PV de 22 euros... Et toute la classe politique a réagi ce week-end. L'affaire de la conductrice verbalisée car elle conduisait avec un niqab a fait le tour de France politisée ce week-end. Mais c'est en fait son mari qui est visé. Des doutes persistent sur le statut polygame de cet homme né en Algérie, soupçonné également de fraude aux prestations sociales, mais aussi sur la possibilité même de le déchoir de sa nationalité française. La gauche a dénoncé une "instrumentalisation" de l'affaire de la conductrice en niqab verbalisée à Nantes.

Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

"Il ne s'agit pas d'accuser injustement quelqu'un", mettait ainsi en garde le procureur de la République de Nantes Xavier Ronsin. Refusant de "confondre vitesse et précipitation", il soulignait que des "vérifications approfondies" étaient nécessaires. Selon lui, l'enquête ne peut pas se résoudre trop rapidement "sur des situations familiales ou financières complexes".

***Pour le chef du groupe UMP à l'Assemblée nationale Jean-François Copé, Brice Hortefeux "a tout à fait raison de mettre les pieds dans le plat". "Dans une société démocratique, il y a des règles, des choses qu'on peut faire, des choses qu'on ne peut pas faire". Mais le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale Jean-Marc Ayrault a dénoncé une "instrumentalisation" de cette affaire. Même avis pour François Hollande.

***Sur la burqa, le gouvernement "est en train de construire un scénario de dramatisation d'une situation, d'emballement médiatique", a renchéri dimanche le député socialiste Julien Dray. "Nous sommes dans une véritable intoxication". "Pourquoi attendre le PV pour (...) demander le retrait de la nationalité? Qu'est-ce qui tout d'un coup justifie cette situation, si ce n'est que nous sommes dans un montage médiatique?" Selon Julien Dray, "ce sont des scénarios construits qui visent à préparer, à fabriquer un contexte idéologique pour préparer les termes du débat de la présidentielle".

A écouter aussi :
Le mari de la conductrice voilée dans le collimateur de Brice Hortefeux

Conductrice au niqab : une affaire qui tombe à pic pour l'Elysée

Lire la suite
Police Société Religions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
5939334663
Conductrice au niqab et son mari : la polémique ne dégonfle pas
Conductrice au niqab et son mari : la polémique ne dégonfle pas
Tout a commencé par un PV de 22 euros... Et toute la classe politique a réagi ce week-end. L'affaire de la conductrice verbalisée car elle conduisait avec un niqab a fait le tour de France politisée ce week-end. Mais c'est en fait son mari qui est visé. Des doutes persistent sur le statut polygame de cet homme né en Algérie, soupçonné également de fraude aux prestations sociales, mais aussi sur la possibilité même de le déchoir de sa nationalité française. La gauche a dénoncé une "instrumentalisation" de l'affaire de la conductrice en niqab verbalisée à Nantes.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/conductrice-au-niqab-et-son-mari-la-polemique-ne-degonfle-pas-5939334663
2010-04-26 13:40:00