1 min de lecture Société

Cinq ans après les émeutes, un commissariat ouvre à Clichy-sous-Bois

Le commissariat de Clichy-sous-Bois/Montfermeil, réclamé depuis longtemps par les maires, va ouvrir ce jeudi, près de cinq ans après les émeutes qui avaient démarré à Clichy avant de gagner les banlieues françaises. "C'est une des premières preuves du retour de la République", se félicite Claude Dilain, le maire PS de l'une des villes les plus pauvres de France.

Thomas Prouteau Journaliste RTL

Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, avait annoncé sa construction début 2006. Soit quelques semaines après les émeutes qui avaient secoué les banlieues de l'Hexagone qui avaient débuté à Clichy-sous-Bois après la mort dans un transformateur EDF de deux adolescents fuyant la police. M. Dilain et son collègue maire de Montfermeil, Xavier Lemoine (UMP), ne cachent pas leur satisfaction. Ce dernier se souvient d'une manifestation, dès 1985, pour réclamer un commissariat.
 
Le nouveau commissariat est situé sur le Rond point des Libertés, à l'entrée  du haut Clichy, en plein chantier avec ses grues et immeubles en construction dans le cadre de la rénovation urbaine. Il est aussi tout près de Montfermeil.
    
Le commissariat fonctionnera selon deux axes : la voie publique et l'investigation. Il y aura "plus de coordination, plus de patrouilles pédestres  pour que les gens s'habituent à voir les policiers reprendre du terrain dans les cités (...) et pour qu'il y ait un rapprochement entre eux et la population", assure le préfet.

Lire la suite
Société Police Banlieue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants