1 min de lecture Nucléaire

Canicule : deux réacteurs nucléaires arrêtés pour cause de chaleur

Dans les périodes de fortes chaleurs, les centrales peuvent moduler la puissance de leur production pour éviter une hausse trop importante de la température du Rhône.

La centrale nucléaire de Bugey, dans l'Ain.
La centrale nucléaire de Bugey, dans l'Ain. Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Camille Schmitt
Camille Schmitt
et AFP

Un réacteur de la centrale nucléaire de Saint-Alban (Isère) et un autre de celle du Bugey (Ain) ont été arrêtés vendredi 3 août. Pas de souci technique mais une précaution bien utile pour éviter une hausse trop importante de la température du Rhône, a-t-on appris auprès d'EDF.

Ces centrales prélèvent "de l’eau dans le Rhône pour assurer le refroidissement de (leurs) unités de production et pour alimenter les différents circuits nécessaires à (leur) fonctionnement", explique EDF. Dans les périodes de fortes chaleurs, les centrales peuvent moduler la puissance de leur production "afin de limiter l’échauffement de l’eau prélevée puis restituée au Rhône", continue la compagnie.

À Fessenheim (Haut-Rhin), la production d'un des réacteurs a également été réduite dans la nuit de jeudi 2 à vendredi 3 août. Cette centrale, la plus vieille du parc nucléaire français, doit fermer lorsque l'EPR de Flamanville entrera en activité. Elle prélève de l'eau dans le Grand Canal d'Alsace.

De nouvelles baisses de régime à venir

EDF n'exclut pas de procéder à de nouvelles baisses de régime dans les jours qui viennent. En effet, 67 départements, soit les deux-tiers du pays, ont été placés en vigilance orange canicule par Météo France. La chaleur devrait connaître un léger répit dimanche 5 août, avant un nouveau pic lundi et mardi.

À lire aussi
La centrale nucléaire de Cruas-Meysse en Ardèche (illustration) Canada
Canada : fausse alerte dans une centrale nucléaire

Cette moindre production nucléaire d'EDF intervient en une période où la demande d'électricité est réduite, notamment avec la baisse de l'activité économique liée aux congés du mois d'août.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire Électricité Canicule
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants