1 min de lecture Agriculture

Bien-être animal : la coopérative où l'on ne castre pas les porcelets

En Bretagne, la coopérative d'éleveurs Cooperl a mis sur pied des techniques industrielles et de commercialisation qui permettent d'éviter de castrer les porcelets.

ecologie C'est notre Planète Virginie Garin
>
Bien-être animal : la fin de la castration des cochons, une solution payante Crédit Image : Capture d'écran YouTube vidéo 214 | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Benoît Collet

En janvier 2020, le gouvernement décidait d'interdire la castration à vif des porcelets. Une méthode qui permet d'éviter un gout désagréable à la viande. En France, 10 millions de porcelets sont castrés par an. À l'occasion du Salon de l'agriculture, RTL est allée à la rencontre d'éleveurs qui n'usent pas de cette pratique.

C'est le cas des 2.000 éleveurs de la coopérative Cooperl, qui commercialisent leur viande  sous la marque Brocéliande notamment. La coopérative a formé des nez qui sentent la viande et repèrent les morceaux qui ont une forte odeur, seulement 2% de la production.

Les parties dégageant un fumet déplaisant pour la sensibilité française sont alors exportées dans des pays où cela n'est pas considéré comme un problème, comme la Grèce. Elles peuvent aussi être utilisées pour fabriquer des saucisses ou transformées en aliments pour animaux de compagnie. Ne pas castrer du tout les cochons est donc possible.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Animaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants