1 min de lecture Justice française

Affaire Saint-Aubin: tué par les services spéciaux français ?

REPLAY - Rediffusion - Un dossier oublié, le combat de toute une famille de Dijon, persuadés que l’un de leur fils a été abattu à la suite d’une tragique méprise par les services spéciaux français en 1964...

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
Affaire St-Aubin : 55 ans de mystère ! Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel édité par Amandine Lemaire

A la Une de l’heure du crime ce soir l’histoire d’un combat pour la vérité, celui de la famille Saint-Aubin, mais aussi celui d’avocats, de magistrats et de journalistes qui ont enquêtés sur la mort d’un jeune homme qui avait 23 ans en 1964, vraisemblablement victime d’une tragique méprise des services secrets français.

Le 5 juillet 1964 en effet, Jean-claude Saint Aubin et son amie Dominique Kaydasch, fils et fille de commerçants de Dijon sont tués dans un accident de la route. Leur voiture, une Volvo immatriculée en Suisse s’écrase contre un arbre près de Fréjus dans le Var où ils devaient rejoindre leurs parents pour les vacances d’été. Les Saint-Aubin mènent l’enquête et découvrent que ce banal accident de la route est, peut-être, un accident provoqué par un commando de barbouze qui voulaient éliminer, après la fin de la guerre d’Algérie, un important responsable de l’OAS, auteur de nombreux attentats en France. 


Cette affaire complexe fera l’objet de 9 procédures ayant donné lieu à 26 décisions de Justice, des contre-enquêtes et des reconstitutions sauvages, et des polémiques, impliquant au total 7 gardes des Sceaux, un Président de la République, des parlementaires, des avocats, des gendarmes, des militaires et une enquête de l’inspection générale des services qui constatera de nombreux dysfonctionnements de l’institution judiciaire au détriment de la famille Saint-Aubin.

Nos invités

Denis Langlois, avocat auteur du livre « L’affaire St-Aubin » paru aux éditions de la Différence. 
Patrick Meney, journaliste producteur de télévision, il a grandi à Dijon et avait 16 ans au moment de la mort de Jean-Claude Saint-Aubin. Dès ses premiers stages dans les journaux dijonnais, il a travaillé sur l'affaire et rencontré la famille St Aubin. Patrick Meney. 
François Saint-Aubin, frère de Jean-Claude. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi
L'animateur Jean-Marc Morandini en juillet 2016 justice
Jean-Marc Morandini : le parquet requiert un procès pour corruption de mineurs

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

Lire la suite
Justice française Crime Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants