2 min de lecture Amour

Ado, quel conseil aurait-on aimé recevoir ?

Sur quels sujets auriez-vous aimé être conseillé à l'âge de l'adolescence ? "On est fait pour s'entendre" se pose la question.

Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
Quel conseil aurait-on aimé recevoir à l'adolescence ? Crédit Image : Francesco Carta fotografo / GETTY | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Thibaud Chaboche et Emmanuelle Brisson

"Une mauvaise expérience vaut mieux qu'un bon conseil", disait Paul Valéry. Mais à y réfléchir, si nous pouvions revenir en arrière, quels conseils aurions-nous aimer recevoir à l'adolescence ? Ce conseil aurait-il pu changer notre parcours ou notre regard sur le monde, sur les autres ou sur nous-même ? Aurait-on été prêt à l'entendre à l'âge où l'on cherche à s'affranchir de l'autorité des adultes ?

Flavie Flament s'est posée toutes ces questions avec Martin Legros, rédacteur en chef de Philosophie Magazine et Monique de Kermadec, psychologue et psychanalyste. Pour Martin Legros, "lorsqu'on est jeune, on se pose beaucoup de questions, comme 'qui est-on ?', 'comment les autres nous jugent-ils ?'... Le regard des autres est décisif, car c'est un âge où on pense beaucoup".

La nouvelle génération est "redoutablement exigeante, poursuit Martin Legros. Elle connaît aussi des tensions, avec des valeurs très fortes, comme la transparence et la laïcité".

15 ans, une période de transition

"15 ans, c'est l'âge où on a besoin de se distinguer, où on se cherche et où on cherche les réponses qui ne sont pas nécessairement celles que nos parents nous donnent, raconte de son côté Monique de Kermadec. Les jeunes de 15 ans aujourd'hui sont très différents de ceux qui avaient 15 ans dans le passé ; néanmoins, ils ont eux aussi besoin de construire leurs identités, et une identité différente de celle de l'enfant idéal imaginé par les parents".

À lire aussi
drogue
Réseaux sociaux : sommes-nous devenus voyeurs ?

15 ans, c'est l'âge de la liberté, des grands questionnements où on a envie de s'affranchir, de grandir et de quitter l'enfance. L'âge où on souhaite sauter les deux pieds joints dans le monde adulte. "Mais on est dans une période de transition et c'est l'âge où on a "envie d'envoyer bouler les parents également", affirme Flavie Flament.

A la question : quels conseils aurait-on aimé recevoir l'adolescence, Martin Legros répond : "c'est une question presque impossible, car si on avait essayé de nous donner un conseil, on ne l'aurait pas écouté". Il faut garder à l'esprit que l'adolescent à le droit d'explorer par lui même, "mais il faut qu'il sache que le parent est là, si jamais il a besoin de lui", complète Monique de Kermadec.

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

-  Monique de Kermadec, psychologue et psychanalyste. Auteur de '' L’enfant précoce aujourd’hui. Le préparer au monde de demain '' chez Albin Michel.

L'enfant précoce aujourd'hui
L'enfant précoce aujourd'hui

- Martin Legros, rédacteur en chef de Philosophie Magazine et de Philomag.com. Directeur d'ouvrage de '' 21 penseurs pour 2021 '' chez Philosophie Magazine.

21 penseurs pour 2021
21 penseurs pour 2021
L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Amour Société Flavie Flament
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants