1 min de lecture Jean Dujardin

"Comme un bain chaud" : Jean Dujardin réagit sur RTL

Jean Dujardin, qui a obtenu dimanche à Hollywood l'Oscar du meilleur acteur, a déclaré sur RTL qu'il avait l'impression d'être "dans un bain chaud" et qu'il n'avait "pas envie d'en sortir". Le comédien a également déclaré qu'il n'est "pas euphorique" (...) "la pression redescend et c'est très très agréable" (...) "Je ne me dis pas 'tiens j'ai fait la nique à George Clooney et à Brad Pitt'... ou alors je me le dirais dans mon coin tout seul pour me faire du bien !". La femme de l'acteur, Alexandra Lamy, s'est également confiée sur RTL : "J'étais extrêmement émue... c'est tellement fou !" Pour elle, "(Jean) travaille énormément, il progresse, il va jusqu'au bout de ses rêves, et tout ça c'est mérité".

Jean Dujardin et son Oscar
Jean Dujardin et son Oscar Crédit : AFP / J. Klamar

La réaction de Jean Dujardin sur RTL : 

Est-ce que vous vous rendez compte que vous avez dit 'putain' devant 40 millions de téléspectateurs américains ?
" J'ai pas dit 'fuck' j'ai dit 'putain' alors… je suis désolé… mais c'est un peu spontané, c'est sorti comme ça… "
" J'ai l'impression d'être dans un bain chaud et je n'ai pas tellement envie d'en sortir... c'est très agréable, je ne suis pas euphorique, la pression redescend et c'est très très agréable.

Au moment où on décachète l'enveloppe, que l'on dit votre nom et qu'il faut monter sur scène, qu'est-ce qui se passe dans votre tête à ce moment-là ?
"C'est pas tellement dans la tête, c'est dans mon corps, j'ai l'impression de peser 350KG, c'est comme une petite mort en fait, je suis sorti de mon corps… mais vraiment j'ai ressenti un truc comme ça… très engourdi, ça dure 3 sec et puis d'un coup y'a le mouvement, on se lève et on a envie d'y aller… et surtout on a envie de rester sur scène très longtemps…"

Vous avez damé le pion à George Clooney et à Brad Pitt ?
Oui mais moi je ne le vois pas comme ça, je préfère ne pas le voir comme ça… déjà parce qu'ils sont très élégants, très amicaux, très chaleureux et que ça veut un peu rien dire de toute façon le meilleur dans ce genre de chose,  tu ne peux pas te comparer à George Clooney, à Brad Pitt, ce sont des mecs qui ont des carrières incroyables. C'est juste un moment où il y a des gens qui votent pour un film, pour un acteur dans un film et voilà, je ne me dis pas 'tiens j'ai fait la nique à Clooney et à Brad Pitt'... ou alors je me le dirais mais dans mon coin tout seul pour me faire du bien !"

C'est avant tout une aventure collective…
" Oui tout était vraiment essentiel pour que ce projet vive, et puis c'est une fois dans notre vie, vous vous rendez compte de ce que l'on vit depuis 5/6 mois… au niveau des 'miles' on est parfaits !... on vit des moments d'adrénaline très forts… il y a des moments où vous n'avez plus du tout envie d'y aller… et en même temps c'est formidable ce qui se passe les gens aiment le film… c'est une campagne lourde en fait, c'est comme une Coupe du Monde…"

Quel parcours…
" C'est toujours là, j'y pense souvent… au cabaret quand Patrick Sébastien est venu nous voir au Carré Blanc et nous a dit 'je vous engage'… tout ça c'est le même métier, j'ai l'impression que je l'ai toujours fait de la même manière… cette envie de bien faire les choses… et quand on travaille bien, parfois ça peut sourire…"

Après ? Vite les vacances ?
"Après, retour au réel, je retrouve mes enfants parce que là ils m'appellent Monsieur donc ça devient grave !... je prends du temps avec ma femme, je vais me planquer dans la montagne, je vais marcher dans la montagne… et ensuite je reprends la préparation du film de Eric Rochant, je suis très content de re-tourner parce que je vais enfin faire mon métier depuis 6 mois"

Vous avez des défis cinématographiques maintenant que vous êtes oscarisé ?
" J'ai des envies, j'ai des phantasmes… j'aimerais bien re-tourner aux Etats Unis… On a tourné là où ils ont tourné 'La petite maison dans la prairie'… y'a des vallées incroyables… j'adorerais initier un projet… sur un espèce d'expatrié du 19ème siècle qui arriverait sur les côtes de l'ouest américain… pourquoi pas développer des choses, pour l'instant c'est un peu abstrait, je ne suis pas pressé en tout cas, il faut prendre son temps, il ne faut certainement pas se jeter sur le premier rôle de 'méchant français' …"

La réaction d'Alexandra Lamy sur RTL : "C'est tellement incroyable ! Évidemment première réaction : on pleure ! Les larmes de joie, de bonheur, c'est tellement fou, c'est incroyable... c'est extraordinaire ce qui s'est passé avec ce film là... j'étais extrêmement émue, c'est tellement énorme, c'est fou..." (...) "Non Jean ne change pas... Je crois que plus on monte plus on a besoin d'avoir des bases solides sinon on devient fou. Nous on a besoin d'avoir les pieds sur terre, la famille, les enfants, les amis, c'est important... c'est ça aussi qui est essentiel parce que le boulot c'est super mais ça n'est pas que notre vie (...) "C'est très marrant, parce que tout au début lorsqu'on s'est rencontré je lui avais dit 'il y a très peu d'acteur comme toi, prend ta place !' Jean c'est quelqu'un qui travaille énormément... il est passionné, il a besoin de ça... il progresse, il apprend, il aime ça... il va jusqu'au bout de ses rêves, il y croit. Tout ça est mérité je crois. La preuve c'est que les Américains l'ont remarqué ! merci..."

La victoire de Jean Dujardin dans la catégorie du meilleur acteur est une première, puisque aucun acteur français n'avait jamais remporté la précieuse statuette pour un rôle principal. Et seules trois femmes y sont déjà parvenues : Claudette Colbert, Simone Signoret et Marion Cotillard.

Une récompense qui vient s'ajouter à une flopée de trophées prestigieux ces derniers mois, du Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes, au Golden Globe de l'acteur comique, en passant par un Bafta britannique. Seul le César a échappé vendredi dernier à Jean Dujardin, au profit d'Omar Sy, l'interprète d'"Intouchables".

Sorti en France en 2011, le film raconte l'histoire de George Valentin, une star du cinéma muet confrontée à l'arrivée des films parlants à la fin des années 1920.

Le succès de "The Artist" en animation :
Le succès de "The Artist" en animation

La bande-annonce de "The Artist"

Lire la suite
Jean Dujardin Culture-loisirs Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7744319972
"Comme un bain chaud" : Jean Dujardin réagit sur RTL
"Comme un bain chaud" : Jean Dujardin réagit sur RTL
Jean Dujardin, qui a obtenu dimanche à Hollywood l'Oscar du meilleur acteur, a déclaré sur RTL qu'il avait l'impression d'être "dans un bain chaud" et qu'il n'avait "pas envie d'en sortir". Le comédien a également déclaré qu'il n'est "pas euphorique" (...) "la pression redescend et c'est très très agréable" (...) "Je ne me dis pas 'tiens j'ai fait la nique à George Clooney et à Brad Pitt'... ou alors je me le dirais dans mon coin tout seul pour me faire du bien !". La femme de l'acteur, Alexandra Lamy, s'est également confiée sur RTL : "J'étais extrêmement émue... c'est tellement fou !" Pour elle, "(Jean) travaille énormément, il progresse, il va jusqu'au bout de ses rêves, et tout ça c'est mérité".
https://www.rtl.fr/actu/dans-un-bain-chaud-jean-dujardin-reagit-sur-rtl-7744319972
2012-02-27 17:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/z58pEOCgPeBObJHRvlwIyw/330v220-2/online/image/2012/0227/7744320393_jean-dujardin-et-son-oscar.jpg