2 min de lecture FMI

Croissance : un objectif de 2% en 2015

La "stabilité" est au menu du Conseil des ministres ce mercredi. Le gouvernement doit présenter sa nouvelle stratégie de réduction des déficits publics tandis que le FMI se montre inquiet pour la situation de la France.

Le ministère des Finances à Bercy au bord de la Seine
Le ministère des Finances à Bercy au bord de la Seine Crédit : AFP / Archives
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Le gouvernement maintient une prévision de croissance "réaliste" à 0,1% en 2013 et 1,2% en 2014. Dans le "programme de stabilité" présenté mercredi au Parlement, il déclare conserver un objectif "raisonné" : ramener le déficit public à 2,9% du produit intérieur brut en 2014.

Dans le texte, adopté en Conseil des ministres et qui sera envoyé à la fin du mois à la Commission européenne, le gouvernement s'engage auprès de ses partenaires européens à un objectif de croissance de 2% par an à partir de 2015 et d'un retour du déficit public à 0,7% du PIB en 2017.

Dans une interview au journal Le Monde datée de jeudi, le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici affirme vouloir retrouver une croissance de 2% dès 2015 :

Notre objectif, c'est retrouver un rythme de croissance de 2 % à compter de 2015. Nous le ferons à trois conditions : que l'environnement international soit plus porteur, que l'Europe redémarre, que les réformes internes soient conduites de façon à ce que nous puissions aller au-delà de notre potentiel de croissance. Ce n'est pas un pari, c'est une volonté

Pierre Moscovici, ministre de l'Economie
Partager la citation

Triste record pour la dette publique

La dette publique de la France atteindra un pic record à 94,3% du produit intérieur brut (PIB) en 2014 et ne refluera qu'en 2015, un an plus tard que prévu initialement, selon les nouveaux engagements du gouvernement présentés mercredi en Conseil des ministres.

À lire aussi
Christine Lagarde, le 11 avril 2019 union européenne
Banque centrale européenne : Christine Lagarde assoit son autorité devant la Commission

La dette passera de 90,2% du PIB en 2012 à 93,6% en 2013 (au lieu de 91,3% dans les précédentes prévisions), selon le "programme de stabilité".

Après le pic de 2014, elle reculera à 92,9% en 2015 et jusqu'à 88,2% en 2017 : c'est en tout cas ce qu'espère le gouvernement qui présente également mercredi ce programme au Parlement.

>
Le gouvernement maintient coûte que coûte ses prévisions. Méthode Coué ou réalisme ? Crédit Média : Eric Vagnier | Durée : | Date :

Le FMI est pessimiste

Parmi "les aléas susceptibles de freiner la reprise de l’économie" cette année et l’année prochaine, le FMI a cité un environnement international qui "pourrait être moins porteur" et un rétablissement de la compétitivité des entreprises "moins rapide qu’avancé".
Simultanément à Washington, le Fonds monétaire international (FMI) s’est montré mardi pessimiste sur la situation de la France, évoquant dans ses nouvelles prévisions une légère récession, avec une contraction de 0,1% du PIB par rapport à 2012. Si ce scénario était avéré, ce serait la première récession depuis 2009.

La France en récession en 2013 selon le FMI.
La France en récession en 2013 selon le FMI. Crédit : Idé

Quant à 2014, la reprise ne serait que modeste selon le FMI avec une croissance limitée à 0,9%.

La croissance en France devrait être négative en 2013, ce qui reflète une conjonction de la consolidation budgétaire, de mauvaises performances à l’export et d’une confiance en berne

Olivier Blanchard, chef économiste au FMI
Partager la citation

Sur le front des déficits, le Fonds est également plutôt pessimiste. Il pense que le déficit français ne reviendra sous la barre symbolique des 3% prévus par les traités européens qu’en 2015, à 2,6%, le dérapage se poursuivant en 2014 (-3,5%).
Du coup, les experts de Washington estiment que la dette publique de la France va continuer à battre des records, à 92,7% du PIB en 2013, 94% en 2014 et jusqu’à 94,1% en 2015, avant de refluer progressivement -- elle redescendrait à 88,1% en 2018.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
FMI Bercy Croissance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7760503886
Croissance : un objectif de 2% en 2015
Croissance : un objectif de 2% en 2015
La "stabilité" est au menu du Conseil des ministres ce mercredi. Le gouvernement doit présenter sa nouvelle stratégie de réduction des déficits publics tandis que le FMI se montre inquiet pour la situation de la France.
https://www.rtl.fr/actu/croissance-7760503886
2013-04-17 14:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZX11WVgpqmPh_ypKJtbS1w/330v220-2/online/image/2013/0404/7760079740_le-ministere-des-finances-a-bercy.jpg