2 min de lecture Yahoo

Yahoo! s'écroule et supprime 15% de ses effectifs

Depuis 2012, la PDG Marissa Mayer tente d'éviter le déclin du géant du Web, en vain.

Yahoo! le groupe internet historique n'arrive pas à sortir de la tourmente depuis 2012
Yahoo! le groupe internet historique n'arrive pas à sortir de la tourmente depuis 2012 Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Michael Ducousso et AFP

Le groupe internet américain Yahoo! va supprimer 15% de ses effectifs. Un grand plan de restructuration a été annoncé mardi 2 février pour relancer ce dinosaure du web qui va devoir fermer certaines activités et explorer "des alternatives stratégiques", y compris des cessions d'actifs.

En se basant sur les chiffres divulgués en septembre dernier - 10.700 salariés à temps plein pour 800 contractuels - les coupes représenteraient entre 1.500 et 1.700 postes. La majorité des suppressions d'emploi seront réalisées au premier trimestre, et le groupe se fixe l'objectif d'arriver d'ici la fin de l'année à 9.000 salariés à temps plein et moins de 1.000 contractuels. Cette mesure s'accompagnera de la fermeture des bureaux de Dubai, Mexico, Buenos Aires, Madrid et Milan.
 
Parallèlement, le groupe va recentrer ses activités grands publics sur trois grandes plateformes : Yahoo Search, Yahoo Mail et Tumblr. La firme se concentrera désormais sur quatre grands thèmes - l'actualité, le sport, la finance et les styles de vie - en mettant la priorité sur des marchés en croissance comme les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l'Allemagne, Hong Kong et Taiwan. Enfin l'entreprise dirigée par Marissa Mayer a commencé à envisager des possibilités de cessions d'actifs non stratégiques et immobiliers.

Des comptes dans le rouge et des actions en baisse

Toutes ces mesures n'ont qu'un but : réduire les coûts d'exploitation de plus de 400 millions de dollars d'ici la fin de l'année. Cela devrait améliorer la rentabilité du groupe et relancer sa croissance. Pour Marissa Mayer, c'est un peu l'opération de la dernière chance. Depuis son arrivée à la tête de Yahoo!, en 2012, elle tente de redresser la barre de ce vieux navire du Web. Un objectif qu'elle ne parvient pas à réaliser pleinement.

En effet, l'an dernier Yahoo! a affiché un chiffre d'affaires en hausse de 7,6% à presque 5 milliards de dollars mais une fois déduits les revenus reversés à des partenaires, il est en recul. Les comptes sont lourdement tombés dans le rouge, avec une perte nette de 4,4 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année 2015 contre un bénéfice de 7,5 milliards en 2014. Alors que le concurrent dynamique, Alphabet-Google est devenu la plus grosse entreprise cotée en Bourse aux États-Unis, Yahoo! a vu ses actions reculer de 1,75% à 28,55 dollars, dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yahoo Suppression d'emploi Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants