2 min de lecture Panama Papers

Y aura-t-il un avant et un après "Panama papers" ?

REPLAY - De nombreuses personnalités et chefs d'État sont soupçonnés d'évasion fiscale grâce à des sociétés écran. La justice française a ouvert une enquête pour blanchiment de fraude fiscale aggravée.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
ON REFAIT LE MONDE DU 04.04.2016 Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et La rédaction numérique de RTL

Le scandale des "Panama papers" a éclaté dimanche 3 avril. Les personnalités impliquées dans ces sociétés offshore expliquent ce lundi qu'elles n'ont rien à se reprocher et certains menacent les médias de diffamation. Nicolas Domenach est assez critique à l'égard de la France dans sa lutte contre l'évasion fiscale. "En 2010, Nicolas Sarkozy nous avait dit : "c'est fini les paradis fiscaux", François Hollande a fait la même chose en 2013. Il y a encore beaucoup de progrès à faire". L'éditorialiste félicite surtout le travail des 370 journalistes dans le monde entier qui ont travaillé sur cette affaire pendant neuf mois sans que rien ne fuite.

Valérie Le Casble est elle aussi très enthousiaste à propos de ces révélations. "Je pense que ça va tout changer. Cela signifie que si on conjugue l'accès au big data et la compilation de ces données par des journalistes, la transparence est devenue absolue. On ne peut plus rien cacher." Scott Sayare est plus prudent : "On s'excite sur ce feuilleton annoncé sans en voir le fond". Le journaliste américain est mitigé sur "l'après Panama papers". Il rappelle les précédents en matière de corruption, concernant notamment Patrick Balkany. "On le cite dans chaque affaire mais il ne lui arrive jamais rien."  
Guillaume Perrault
rappelle quant à lui le principe de la présomption d'innocence. "Certains sont accusés de fraude fiscal, c'est un délit extrêmement grave. On reproche à d'autres une forme d'optimisation fiscale, une pratique moralement discutable mais pas illégale. Tous attendent la suite des révélations toute la semaine sur cette affaire, promises entre autres par Le Monde et Cash Investigation. Les journalistes ont notamment annoncé qu'un parti politique français serait impliqué

On refait le monde avec : 
- Valérie Le Casble, conseillière en communication
- Guillaume Perrault, grand reporter au Figaro
- Nicolas Domenach, chroniqueur sur RTL
- Scott Sayare, journaliste américain, ancien correspondant du New York Times à Paris

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Panama Papers Évasion fiscale Corruption
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants