2 min de lecture Internet

Video City Paris : les youtubeurs, un secteur économique naissant

REPLAY - REPLAY / ÉDITO - Les stars de la vidéo sur le Web ont rendez-vous ce week-end à la Porte de Versailles. Leur activité draine beaucoup d'adeptes, mais aussi beaucoup d'argent.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
Video City Paris : les youtubeurs, un secteur économique naissant Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

Les youtubeurs sont des artistes, des humoristes, des experts du jeu, souvent des jeunes voire très jeunes (entre 18 et 24 ans), qui font des vidéos de quelques minutes avec les moyens du bord et les postent sur YouTube, un site gratuit de vidéo en ligne. Elles sont vues par des millions de personnes (quelquefois des dizaines de millions de personnes), attirées par le buzz, c’est-à-dire le bouche à oreille sur les réseaux sociaux. C'est la publicité des temps modernes. Le tout génère un chiffre d'affaires et des revenus pour ces artistes en herbe qui commencent à devenir substantiels. Le secteur tient son premier salon à Paris ce week-end, en partenariat avec Fun Radio. À Video City, plusieurs dizaines de ces auteurs viendront à la rencontre de leur public.

Les auteurs de ces vidéos sont des humoristes qui se mettent en scène dans des situations les plus baroques, comme Norman ou Cyprien (ce dernier affiche 11 millions d'abonnés, ce qui représente l'audience d'un prime à la télévision sur une très grande chaîne), ou dans des séries au titre explicite comme "Les questions con", comme combien de temps pour vider un stylo bic ou, plus sérieux, les marques nous mentent-elles ? Il y a aussi des conseils en cuisine ou en beauté. Ainsi KayEhHey vous explique sur douze minutes comment faire blanchir ses dents, grossir ses seins ou encore tout sur mes fesses. Il y a aussi des vidéos de jeux, qui sont souvent les plus regardées.

Un auteur de vidéo gagne en gros un euro par millier de vidéos vues

François Lenglet
Partager la citation

Ces vidéos gratuites sont monétisées avec un film de publicité, par lequel on est obligé de passer lorsqu'on souhaite visionner quelque chose sur YouTube. Nombre de marques s'attachent aussi les services des artistes les plus connus, en leur faisant recommander leurs produits, ou en les plaçant dans les vidéos les plus vues.

À lire aussi
Le site du grand débat national est en ligne débat
Grand débat national : le site pour recueillir les contributions est en ligne

Fort de tout cela, un auteur de vidéo gagne en gros un euro par millier de vidéos vues. Cela peut porter ses revenus mensuels à plusieurs milliers d'euros, voire à 30.000 euros par mois pour les quelques stars. Ca n'est rien à côté des stars internationales, comme un jeune Suédois qui possède 40 millions d'abonnés et gagne un million de dollar par mois.

C'est de moins en moins artisanal. D'abord parce les youtubeurs les plus connus font maintenant des spectacles classiques dans les grandes salles. Ils rejoignent les circuits habituels. Certaines stars, comme Max Boublil, sont justement nées sur Internet de cette façon-là. Ensuite parce que les grandes chaînes de télévision comme Canal Plus ou M6 investissent le secteur, elles développent leurs propres chaînes YouTube, et y voient la télévision de l'avenir. Ces vidéos sont, en effet, massivement consommées par les jeunes, qui regardent de moins en moins la télévision classique.


Enfin, les sociétés de l'internet investissent elles aussi, comme Webedia, l'un des principaux acteurs français, dirigé par Véronique Morali, qui vient de racheter le diffuseur de Cyprien et Norman.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Internet Youtube Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780392318
Video City Paris : les youtubeurs, un secteur économique naissant
Video City Paris : les youtubeurs, un secteur économique naissant
REPLAY - REPLAY / ÉDITO - Les stars de la vidéo sur le Web ont rendez-vous ce week-end à la Porte de Versailles. Leur activité draine beaucoup d'adeptes, mais aussi beaucoup d'argent.
https://www.rtl.fr/actu/conso/video-city-paris-les-youtubeurs-un-secteur-economique-naissant-7780392318
2015-11-06 09:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3Qh8acTfbNTK2YXingPFVA/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375199_francois-lenglet.jpg