1 min de lecture Brico déco design

Veronese dévoile son luminaire Koro

A l’occasion du salon Euroluce de Milan, la maison Veronese a présenté les déclinaisons du célèbre luminaire Koro sous forme de lampadaire, lampe de table.

Lampe koro
Lampe koro Crédit : Veronese
Johanna Amselem
Journaliste

En avril dernier, Veronese a présenté ses nouveautés dans le cadre d’Euroluce, l’événement dédié aux luminaires lors du Salon du meuble de Milan. La marque, qui existe depuis 1931, a mis en avant sa collection "Koro" dessinée par l’architecte et le designer Christian Biecher. Concernant cette pièce, il décrit "un luminaire au design précis et épuré, qui rappelle le château d’eau, où l’ampoule disparaît, et dont la forme est universelle". Cette création a été mise au point dans les ateliers de Murano (en Italie) par des maitres verriers

Á l’origine c’est pour éclairer le restaurant parisien Korova que ce luminaire a été imaginé. Cet établissement, inauguré au début des années 2000, est rapidement devenu un lieu incontournable des célébrités. Il doit notamment son succès à son célèbre poulet au coca qui figurait au menu. D’autres pièces de la marque ornent des palais, des restaurants et des grands hôtels.

La lampe Koro se décline

La lampe Koro est composée de deux parties, qui se réunissent par une monture en acier reposant sur un pied en nickel brossé. Elle a été déclinée en plusieurs modèles différents autour de l’éclairage. La famille s’est agrandie avec une applique, un lampadaire, une lampe de table, un bout de canapé lumineux ou encore une suspension. Toute la collection se compose de multiples finitions et déclinaisons de coloris et de motifs inédits. Du cristal, du noir opaque, du cristal sablé, des incrustations à la feuille d’argent ou des motifs dits Rigadino, les possibilités sont nombreuses.

Á Milan, Veronese a aussi dévoilé d’autres modèles exclusifs dont deux pièces historiques dessinées par André Arbus au XXème siècle. Ce fils d’ébéniste diplômé des beaux-arts de Toulouse a notamment meublé le ministère de l’Agriculture et participé à l’Exposition universelle de New-York en 1939. Avec la marque, il a développé plusieurs pièces dont l’applique Concorde, présentée ici avec une finition à la feuille d’argent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brico déco design Design Décoration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants