2 min de lecture Vacances d'été

Vacances d'été : méfiez-vous des arnaques aux abonnements

Les vacances sont généralement propices à l'achat de bijoux, de crèmes de beauté et autres régimes minceurs, notamment via des "box" mensuelles. Méfiez-vous de ces abonnements au contenu surprise.

Armelle Levy Des vacances sans souci Armelle Levy
>
des vacances sans souci du 12 août 2018 Crédit Image : AFP / Archives, Philippe Huguen | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy et Loïc Farge

La surprise, ce sont les services de la Répression des fraudes (DGCCRF) qui l'ont eue en analysant le contenu de certaines "box beauté". Chaque mois, 400.000 Français déboursent entre 15 et 40 euros pour découvrir chez eux des produits cosmétiques ou des bijoux fantaisie. La Répression des fraudes a ciblé les sièges sociaux de quinze sociétés commercialisant ces fameuses box. Le verdict est sans appel : la moitié des produits suspects qu'ils ont analysés n'étaient pas conformes, et même dangereux. 

Dans un masque pour cheveux, les services de Bercy ont trouvé des traces de métaux lourds. Dans une bougie de massage, ils ont découvert des allergènes non mentionnés sur l'étiquette. Même constat pour les bijoux contenus dans ces box : un tiers a des teneurs en plomb et en cadmium (un neurotoxique) bien supérieures aux limites réglementaires. Ces bijoux et ces crèmes aux métaux lourds ont été heureusement retirés du marché.

Malgré leur succès exponentiel, des box minceur - contenant des plats et des collations - sont également critiquées. Cette fois, c'est le magazine 60 Millions de consommateurs qui tire la sonnette d'alarme : la plupart de ces box ne contiennent que 800 kilocalories quotidiennes, ce qui est jugé insuffisant. Sachant que l'abonnement coûte entre 110 et 170 euros la semaine, cela fait cher la kilocalorie !

À lire aussi
Une plage des Sables-d'Olonne, en Vendée (illustration) vendée
Vendée : un homme meurt piégé dans un trou qu'il avait creusé dans le sable

L'arnaque des publicités sur Internet

La Répression des fraudes appelle les consommateurs à la vigilance avant de s'abonner. Toutes les box épinglées ne donnent que très peu d'informations sur la composition de leurs produits, leur fonction et les précautions d'emploi. Certains sites écrivent même qu'ils ne sont pas responsables en cas de problème, ou imposent un numéro surtaxé pour se désabonner (ce qui est interdit).

Méfiance également vis-à-vis des publicités sur Internet, qui proposent de recevoir un échantillon gratuit d'une pilule minceur, du thé ou un produit de beauté à l'essai, ou encore d'avoir une machine expresso ou un smartphone pour la modique somme d'un euro. La seule contrepartie, en apparence, c'est le paiement des frais de livraison.


Or, quelques semaines plus tard, une somme importante est prélevée sur le compte du client. En fait, si vous acceptez de souscrire à l'offre, il y a une case pré-cochée, difficile à voir, avec un abonnement mensuel. Il faut alors contester la validité de l'abonnement, exiger son annulation et renvoyer les produits (sauf les échantillons). Vous pouvez aussi faire opposition sur l'abonnement auprès de votre banque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vacances d'été Société Loisirs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794153621
Vacances d'été : méfiez-vous des arnaques aux abonnements
Vacances d'été : méfiez-vous des arnaques aux abonnements
Les vacances sont généralement propices à l'achat de bijoux, de crèmes de beauté et autres régimes minceurs, notamment via des "box" mensuelles. Méfiez-vous de ces abonnements au contenu surprise.
https://www.rtl.fr/actu/conso/vacances-d-ete-mefiez-vous-des-arnaques-aux-abonnements-7794153621
2018-08-12 08:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hlHIgKbzrzy4zJEvTvupQA/330v220-2/online/image/2018/0719/7794166582_une-piece-de-1-euro-illustration.jpg