2 min de lecture Auto

Une campagne vise à alerter sur la conduite sans permis ou sans assurance

Une campagne à l'initiative de la sécurité routière, alors que la conduite sans permis ou sans assurance concerne beaucoup d'automobilistes.

auto radio Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Une campagne vise à alerter sur la conduite sans permis ou sans assurance Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Il est difficile d'avoir un chiffre précis sur le nombre de personnes conduisant sans permis ou sans assurance. Il y a néanmoins des estimations qui établissent le nombre de personnes qui conduisent sans permis à 600.000 et celui de conducteurs sans assurance à 700.000. Cela représente une progression de 30% en cinq ans.

Il a aussi davantage de contrôles, du fait, surtout, de la crise sur le budget des familles les plus modestes. On estime ainsi que les jeunes de 18 à 24 ans représentent un tiers des conducteurs sans assurance et, neuf fois sur dix, ce sont des hommes. 

Les conséquences de ces attitudes sont parfois désastreuses, comme en attestent les chiffres : l'an dernier, 241 personnes ont trouvé la mort dans un accident impliquant un conducteur sans permis et 235 dans un accident impliquant un véhicule non-assuré. Selon l'observatoire national de la sécurité routière, 2% des véhicules en circulation ne sont pas assurés. Hors, ces 2% d'automobilistes sont responsables de 10% des accidents les plus graves. 

Des conséquences judiciaires potentiellement très lourdes

Beaucoup de personnes ignorent encore les conséquences, lourdes, d'une conduite sans permis ou sans assurance : mise en détention, inscription au casier judiciaire, endettement à vie transmissible aux enfants pour régler les dommages physiques et corporels, etc. 

À lire aussi
Un radar tronçons (Illustration) auto
Radars-tronçons : le ministère de l'Intérieur conserve trop longtemps les photos des plaques des voitures

Pour la conduite sans permis, depuis un an et pour désengorger les tribunaux, l'amende est de 800 euros, ramenée à 640 si payée dans les 15 jours. Il s'agit d'un délit, et en cas de récidive, la sanction est très lourde : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende

Pour la conduite sans assurance, l'amende encourue est de 500 à 3.750 euros et peut être assortie de peines complémentaires, comme la suspension ou l'annulation du permis de conduire, l'interdiction de repasser l'examen ou encore de très importantes indemnités : en cas d'accident, c'est le fond de garantie des assurances obligatoires qui prend en charge l'indemnisation des victimes, une charge pour les collectivités qui s'élève à 76 millions d'euros par an. Mais le conducteur incriminé doit rembourser la somme déboursée par ce fonds, et il s'agit souvent d'un prélèvement mensuel qui peut s'étaler sur plusieurs années, voire, et c'est souvent le cas, sur tout une vie. 

D'ailleurs, bientôt, les radars fixes ou embarqués pourront identifier les défauts d'assurance grâce à un fichier qui est en train de se mettre en place, croisant celui des cartes grises et des assureurs et qui sera opérationnel à partir du 31 décembre 2018

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Permis de conduire Assurance auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants