1 min de lecture Info

Travail dominical : le patron de Bricorama dénonce une décision "incompréhensible"

RÉACTION - Le patron de Bricorama a été débouté de sa demande destinée à faire fermer le dimanche les magasins franciliens de ses concurrents, Castorama et Leroy-Merlin.

Le patron de Bricorama s'estime lésé par la décision de la cour d'appel de Paris autorisant Castorama et Leroy-Merlin à ouvrir leurs magasins franciliens le dimanche.
Le patron de Bricorama s'estime lésé par la décision de la cour d'appel de Paris autorisant Castorama et Leroy-Merlin à ouvrir leurs magasins franciliens le dimanche. Crédit : AFP
Clémence Michallon et Sophie Aurenche

La cour d'appel de Paris a autorisé ce mardi 29 octobre les enseignes de bricolage Castorama et Leroy-Merlin à ouvrir le dimanche leurs 15 magasins franciliens. Le patron de Bricorama, Jean-Claude Bourrelier, auteur de la plainte qui avait donné lieu à la décision de première instance en septembre dernier, s'estime lésé.

"C'est incroyable, insupportable, inadmissible, incompréhensible", s'indigne-t-il au micro de RTL. "Comment la cour d'appel peut-elle leur donner raison d'ouvrir en toute illégalité leurs 15 magasins, après avoir obtenu des dérogations, des aménagements, des passe-droits ?"

Bricorama a également été condamné à verser 12.000 euros de dommages et intérêts à chacun de ses concurrents. "Est-ce que c'est une décision de justice ou d'injustice ?", s'interroge Jean-Claude Bourrelier.

Le patron veut que tous soient traités "de la même manière"

À lire aussi
Des enfants jouent dans une fontaine pendant une canicule (Illustration) météo
Canicule : Météo France place 21 départements en vigilance orange

"Parce qu'ils ont plus de 70% du marché, ça leur donne le droit de braver la loi ? Et moi, on me dit que non seulement je dois fermer mes magasins, mais que je dois aussi leur verser 12.000 euros à chacun ?", s'indigne-t-il.

Le patron de Bricorama, qui se dit "en colère", n'a pas l'intention d'ouvrir ce dimanche. "Je respecte la décision de justice, affirme-t-il. Mes magasins resteront fermés, à part les trois qui viennent d'obtenir des autorisations. Moi, je demande que nous soyons tous traités de la même manière. Tous fermés, tous ouverts, mais tous égaux."

>
Le patron de Bricorama s'estime lésé par la décision de la cour d'appel de Paris autorisant Castorama et Leroy-Merllin à ouvrir le dimanche leurs magasins franciliens. Crédit Média : Sophie Aurenche et Vincent Parizot | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Justice Travail dominical
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766199831
Travail dominical : le patron de Bricorama dénonce une décision "incompréhensible"
Travail dominical : le patron de Bricorama dénonce une décision "incompréhensible"
RÉACTION - Le patron de Bricorama a été débouté de sa demande destinée à faire fermer le dimanche les magasins franciliens de ses concurrents, Castorama et Leroy-Merlin.
https://www.rtl.fr/actu/conso/travail-le-dimanche-le-patron-de-bricorama-denonce-une-decision-incomprehensible-7766199831
2013-10-29 18:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oVvphqYA1pJyFPZGPiy-uw/330v220-2/online/image/2013/1029/7766203157_un-magasin-bricorama.jpg