2 min de lecture Thierry Lepaon

Travail dominical : "La CGT a le soutien des salariés", affirme Thierry Lepaon

INVITÉ RTL - S'il ne s'oppose par au travail dominical ou nocturne, Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, estime qu'il doit rester "exceptionnel". Son syndicat réclame le vote d'une nouvelle loi sur le sujet.

Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT
Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Considérant que le travail nocturne ou dominical ne pouvait être "qu'exceptionnel", la CGT a réclamé le vote d'une nouvelle loi sur le dossier. "On demande que les questions ayant trait au travail de nuit et le dimanche puissent être clarifiées, explique Thierry Lepaon jeudi 3 octobre sur RTL. On assiste depuis de nombreuses années à des déréglementations en matière de temps de travail, d'horaires de travail, d'amplitudes de travail. Des patrons se mettent hors la loi et ne respectent pas les décisions de justice. Nous pensons qu'il est temps de revenir à des règles simples".

La rédaction vous recommande

"Nous voulons faire une loi applicable à tous et qui préserve l'intérêt des salariés et notamment cette question du vivre ensemble. Nous voulons replacer la question du travail au cœur d'un débat de société", ajoute le secrétaire général de la CGT.

Lepaon affirme ne pas être contre le travail de nuit ou du week-end

Le syndicat semble donc en totale opposition avec certains salariés de Castorama et Leroy Merlin, les deux enseignes à l'origine du renouveau du débat. Certains employés réclament le droit de travailler le dimanche. "Ces salariés sont souvent manipulés par les grandes enseignes, voire rémunérés pour communiquer à la place des salariés", estime Thierry Lepaon.

Est-ce que c'est indispensable d'acheter un parfum sur les Champs-Élysées à 23h ? Je ne crois pas

Thierry Lepaon
Partager la citation
À lire aussi
Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon à Montreuil en octobre 2013. langue française
Agence de la langue française : "Il n'y a pas de marchandage", se défend Thierry Lepaon

"La CGT est la première organisation syndicale dans le commerce et notamment dans les enseignes concernées par la déréglementation. Nous avons l'appui et le soutien des salariés", précise-t-il, estimant que le problème se pose essentiellement pour les étudiants "qui n'ont pour seul moyen pour financer leurs études que de travailler". "Il faudrait qu'ils puissent avoir les moyens d'étudier", affirme le syndicaliste.

"On n'est pas contre le travail de nuit ou du week-end. Il est indispensable pour les services publics. Est-ce que c'est indispensable d'acheter un parfum sur les Champs-Élysées à 23h ? Je ne crois pas", conclut Thierry Lepaon.

>
Thierry Lepaon : "La CGT a le soutien des salariés" Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Thierry Lepaon Cgt Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765091115
Travail dominical : "La CGT a le soutien des salariés", affirme Thierry Lepaon
Travail dominical : "La CGT a le soutien des salariés", affirme Thierry Lepaon
INVITÉ RTL - S'il ne s'oppose par au travail dominical ou nocturne, Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, estime qu'il doit rester "exceptionnel". Son syndicat réclame le vote d'une nouvelle loi sur le sujet.
https://www.rtl.fr/actu/conso/travail-dominical-la-cgt-a-le-soutien-des-salaries-affirme-thierry-lepaon-7765091115
2013-10-03 16:04:44
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zg0oSpc8xvzpHNuRfe5QdA/330v220-2/online/image/2013/1003/7765091140_thierry-lepaon-secretaire-general-de-la-cgt.jpg