2 min de lecture Réfugiés

Total, Air Liquide, Michelin et Sodexo à la rescousse des réfugiés

Les quatre grands groupes français ont proposé d'aider les réfugiés en fournissant des locaux, de la nourriture ou encore un accompagnement professionnel.

Le siège de Total à la Défense, le 4 septembre 2013 (archives)
Le siège de Total à la Défense, le 4 septembre 2013 (archives) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Face aux dizaines de milliers de réfugiés qui tentent de trouver de l'aide en Europe, l'Allemagne ayant annoncé attendre 40.000 migrants ce week-end, les entreprises françaises se mobilisent. Les quatre grands groupes privés Air Liquide, Total, Michelin et Sodexo ont proposé ce vendredi 11 septembre leur aide. "Air Liquide, Michelin, Sodexo et Total s'engagent, dans le cadre qui sera fixé par les pouvoirs publics, à venir en aide aux réfugiés par des actions concrètes liées à leurs domaines d'activités, à leur savoir-faire, à leurs compétences et aux moyens opérationnels dont elles disposent", a indiqué ce quatuor de groupes cotés en Bourse, dont trois industriels membres du CAC 40, dans un communiqué commun.

Si les modalités "sont sont en cours de définition avec les organisations humanitaires, dont la Croix-Rouge française", cette aide pourra se traduire par la mise à disposition de locaux, de dons de nourriture et de produits de premières nécessité, de faciliter l'accès aux soins, de prendre en charge les frais d'accueil et de d'accompagnement professionnel.

Plus qu'un chèque

Le géant pétrolier Total, par exemple, prévoit de prendre en charge 300 réfugiés politiques qui pourraient être hébergés dans des centres de vacances gérés par ses comités d'entreprise, et d'assurer leur formation, a expliqué son directeur général, Patrick Pouyanné.  "Ce qu'on veut faire concrètement, ce n'est pas simplement faire un chèque à un organisme tiers. Ce n'est pas ça notre objectif", a précisé le dirigeant lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes. "Cette question des réfugiés, ce n'est pas seulement une affaire des États. C'est une affaire qui touche tout le monde, et des grandes entreprises comme les nôtres", a ajouté le dirigeant.

Rappelant que Total était né au Moyen-Orient et que le groupe avait "une proximité historique avec ces peuples", il a dit espérer que cette mobilisation inédite fasse des émules chez les autres entreprises. "Nous ne sommes pas que des producteurs de richesse, mais aussi des acteurs qui doivent intervenir dans ce genre de situation", a-t-il insisté. Les quatre groupes réfléchissent aussi à des actions dans d'autres pays européens, dont l'Allemagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réfugiés Immigration Total
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants