1 min de lecture International

Tokyo élargit la zone d'exclusion autour de Fukushima

Le gouvernement japonais a annoncé lundi qu'il allait élargir au-delà de 20 kilomètres la zone d'exclusion autour de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi afin d'y intégrer des villages et des villes qui présentent des niveaux de radiation élevés un mois jour pour jour après le séisme et le tsunami du 11 mars. L'opérateur Tepco a, de son côté, fait savoir qu'il avait cessé la veille ses opérations de déversement en mer des eaux servant au refroidissement des réacteurs endommagés de l'installation. Près de 10.400 tonnes d'eau partiellement radioactives ont, au total, été déversées dans l'océan Pacifique depuis la catastrophe. Un tremblement de terre de magnitude 6,6 a de nouveau frappé le nord-est de l'Archipe, faisant trembler les immeubles de Tokyo et privant d'électricité 220.000 foyers supplémentaires.

micro générique
La rédaction de RTL et Joël Legendre

Le secrétaire général du gouvernement, Yukio Edano, a annoncé lundi que les villages et villes situés hors de la zone d'exclusion de 20 kilomètres et qui présentaient une accumulation de radiations allaient être évacués. Le gouvernement recommande aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes hospitalisées de quitter la zone dans un rayon de 20 à 30 kilomètres autour de la centrale, a-t-il dit. "Nous avons pris une nouvelle décision concernant les évacuations en nous fondant sur des données d'accumulation de radiation", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse.

Le gouvernement avait jusqu'à présent résisté aux appels en ce sens de l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA). Des pays comme les Etats-Unis et l'Australie ont invité leurs ressortissants à ne pas s'approcher à moins de 80 kilomètres du site. L'ONG Greenpeace International plaide pour une zone d'évacuation de 30 kilomètres, arguant que "la radiation ne se propage pas de façon circulaire", a indiqué Jan Van de Putte, conseiller en sécurité du groupe.

Les quelque 5.000 habitants du village de Iitate, situé à 40 kilomètres de la centrale, ont reçu l'ordre de se préparer à une évacuation qui, selon la presse locale, n'interviendrait pas avant un mois.
Fukushima-Daiichi : la zone d'évacuation étendue
Ecouter aussi sur RTL.fr :
-
Séisme au Japon : un mois après, la terre a encore tremblé
- Laurent Favre : "Le Japon, pour le meilleur et pour le pire"

Lire la suite
International Japon Séisme au Japon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants