1 min de lecture Voile

Tiwal, le bateau qui tient dans deux sacs

INVITÉE RTL - En plein salon Nautic à Paris, Marion Excoffon, fondatrice de la société Tiwal, présente son dériveur gonflable. Une idée qui plaît à l'étranger.

Le Mag de l'Éco
Tiwal, le bateau qui tient dans deux sacs
Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon Crédit Image : SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA

Il ne faut pas lui dire non. Marion Excoffon est la fondatrice de Tiwal présente au salon Nautic, qui se tient à Porte de Versailles. Tiwal propose des bateaux dériveurs… Gonflables. "C'est un voilier qui tient dans deux sacs. Il tient dans le coffre de votre voiture, vous pouvez l'emmener partout", explique l'entrepreneuse.

L'histoire de ce voilier vient d'une frustration familiale. "Mon papa ne voulait pas me prêter son bateau alors que je navigue depuis toute petite. Je lui ai dit, bon eh bien je vais dessiner et fabriquer moi-même mon bateau", sourit celle qui a fait des études de design industriel. 

Avec sa coque gonflable à double paroi, ce bateau ressemble aux stand-up paddle qui ont inondé le marché récemment. "Ça se gonfle à très haute pression, pour avoir une coque rigide, qui fonctionne très bien." 

Ce projet attire puisque 750 bateaux ont été vendus en cinq ans d'existence dans différents pays. Fabriqué en France, la majeure partie du chiffre d'affaires provient de l'export. Récemment, une filiale a été ouverte à Boston. "On veut tester le marché américain. On veut être un peu partout sur les plages. Il y a 1,5 million de bateaux enregistrés là-bas." Ce dériveur est proposé à 5.500 euros. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés