2 min de lecture Info

Tempête : le vent continue de souffler à l'ouest, encore 25.000 foyers sans électricité

Encore 25.000 personnes sont privées d'électricité à cause de la tempête Petra, qui frappe la façade atlantique depuis mardi soir.

Des vagues s'écrasent à Douarnenez le 2 février 2014.
Des vagues s'écrasent à Douarnenez le 2 février 2014. Crédit : AFP / FRED TANNEAU
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le vent continue de souffler sur la côte atlantique. La tempête Petra, qui a privé d'électricité jusqu'à 40.000 personnes mardi 4 février, continue de faire des dégâts. Encore 25.000 foyers sont sans le courant à la mi-journée. Neuf départements de la Manche et de l'Atlantique sont toujours en vigilance orange "vagues-submersion" (Charente-Maritime, Côtes-d'Armor, Finistère, Gironde, Landes, Loire-Atlantique, Morbihan, Pyrénées-Atlantiques et Vendée). ERDF a mobilisé 850 personnes pour rétablir le courant et le Finistère reste le département le plus touché avec 12.000 foyers toujours privés d'électricité.

Plusieurs départements du Sud-Ouest ont été touchés, dans une moindre mesure, par ce coup de vent,. Selon ERDF, 3.500 foyers ont été privés d'électricité en Charente-Maritime, notamment sur l'île d'Oléron. Un cargo espagnol avec au moins 12 membres d'équipage s'est encastré mercredi matin dans une digue à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) en quittant le port de Bayonne et s'est coupé en deux. Une fuite de gasoil a été décelée, entraînant le déclenchement du plan Polmar. Le cargo a eu une avarie moteur, ce qui explique peut-être ses difficultés à manœuvrer alors que la mer était agitée avec un vent soufflant à quelque 110 km/h.

Rafales de 150 km/h dans le Finistère

En Bretagne, dans les Côtes-d'Armor, 4.500 foyers restent privés d'électricité mais aussi 5.000 dans le Morbihan et 1.000 en Ille-et-Vilaine, selon ERDF. "En Bretagne, on est assez habitués aux tempêtes", explique Amboise Le Floc'h, un habitant de Lomener, sur la côte morbihanaise. Mais le phénomène dure depuis mi-décembre et depuis 48 heures, avec le vent passé au sud, la houle s'est accentuée, note-t-il. "La nuit a été assez compliquée. On a quand même pu dormir entre deux déferlantes", commente Amboise Le Floc'h.

À lire aussi
Un bureau de vote près de Toulouse (illustration) info
Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars 2020

Seul le Finistère était encore en vigilance orange "vent", après avoir connu dans la journée de mardi des rafales de 150 km/h à Camaret et de 137 km/h à la Pointe du Raz, selon Météo-France. Dans la Manche, la centrale nucléaire EDF de Flamanville est passée mercredi matin en "pré-alerte" houle en raison des prévisions de Météo France qui annoncent une hauteur de houle maximale de huit mètres au large.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Météo Ouest
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7769447373
Tempête : le vent continue de souffler à l'ouest, encore 25.000 foyers sans électricité
Tempête : le vent continue de souffler à l'ouest, encore 25.000 foyers sans électricité
Encore 25.000 personnes sont privées d'électricité à cause de la tempête Petra, qui frappe la façade atlantique depuis mardi soir.
https://www.rtl.fr/actu/conso/tempete-le-vent-continue-de-souffler-a-l-ouest-encore-25-000-foyers-sans-electricite-7769447373
2014-02-05 13:33:15
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XOLFUNVvNNL9fyI5LsMKyQ/330v220-2/online/image/2014/0205/7769447989_des-vagues-s-ecrasent-a-douarnenez-le-2-fevrier-2014.jpg