1 min de lecture Free

Téléphonie mobile : pourquoi Bouygues veut racheter SFR et vendre son réseau à Free

DÉCRYPTAGE - Les négociations actuellement en cours entre les opérateurs mobiles devraient renforcer Bouygues et Free.

Bouygues Telecom est le premier opérateur français à avoir lancé son offre 4G.
Bouygues Telecom est le premier opérateur français à avoir lancé son offre 4G. Crédit : AFP
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire et La rédaction numérique de RTL

Jeu de chaises musicales au rayon des opérateurs mobiles. Le PDG de Bouygues annonce dans le Journal du Dimanche du 9 mars qu'il souhaite revendre son réseau d'antennes à Free. Iliad, la maison mère de Free, a confirmé dans un communiqué qu'un accord de "négociations exclusives" avait été signé avec Bouygues.

Bouygues souhaite en effet avoir les mains libres pour racheter SFR et constituer un géant bien plus solide. Explications.

La nécessité de respecter les règles de la concurrence

Il faut imaginer le marché de la téléphonie mobile comme un gros gâteau : quatre opérateurs se le partagent actuellement. Orange et SFR ont deux grosses parts. Bouygues Telecom et Free, deux plus petites. Mais à présent, SFR est à vendre : sa maison mère, Vivendi, veut recentrer ses activités sur les médias.

Pour le rachat de SFR, il y a deux acheteurs potentiels, Bouygues Telecom et Numéricable. L'offre de Bouygues est bien vue par la bourse, mais risque de poser problème vis-à-vis des règles de concurrence. Un problème qui serait résolu si Bouygues revendait ses 15.000 antennes à Free.

Un deal gagnant-gagnant avec Free

À lire aussi
Une baisse des envois de SMS pour le Nouvel An par rapport à 2014 Nouvel An
Les Français ont envoyé moins de SMS pour le Nouvel An, par rapport à 2014, selon Orange et SFR

En rachetant SFR, Bouygues deviendrait le deuxième opérateur de France. De son côté, Free, développerait son réseau grâce au rachat de celui de Bouygues, en récupérant notamment son très bon réseau 4G. Les deux se renforceraient donc mutuellement. Il n'y aurait plus que trois opérateurs sur le marché et les parts de gâteau de chacun seraient plus larges.

De son côté, le gouvernement y est favorable, car les revenus de chaque opérateur seraient plus stables, et cela leur permettrait d'investir dans le très haut débit. Arnaud Montebourg, chantre du patriotisme économique, affirme dans Le Parisien que l'opération SFR-Bouygues / Bouygues-Free lui convient, à condition que l'emploi soit préservé et les centres d'appels relocalisés. Préserver l'emploi, le PDG de Boutgues Telecom s'y engage dans le JDD.

Dans cette affaire, le grand perdant de l'affaire semble surtout être Numéricable.

>
Téléphonie mobile : pourquoi Bouygues veut racheter SFR et vendre son réseau à Free Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Free SFR Bouygues telecom
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770288487
Téléphonie mobile : pourquoi Bouygues veut racheter SFR et vendre son réseau à Free
Téléphonie mobile : pourquoi Bouygues veut racheter SFR et vendre son réseau à Free
DÉCRYPTAGE - Les négociations actuellement en cours entre les opérateurs mobiles devraient renforcer Bouygues et Free.
https://www.rtl.fr/actu/conso/telephonie-mobile-pourquoi-bouygues-veut-racheter-sfr-et-vendre-son-reseau-a-free-7770288487
2014-03-09 12:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/a2XPkH_RFDmfwJKxQODuXA/330v220-2/online/image/2013/1219/7768090009_bouygues-telecom-est-le-premier-operateur-francais-a-avoir-lance-son-offre-4g.jpg