2 min de lecture Inflation

Tabac : un fabricant offre un déjeuner de luxe à des parlementaires

A moins d'un mois d'une nouvelle hausse des prix du tabac, le "Journal Du Dimanche" révèle qu'un fabricant de cigarettes a invité des parlementaires à déjeuner dans un restaurant gastronomique.

Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

Le fabriquant de cigarettes British American Tobacco (BAT) a invité des parlementaires dans un grand restaurant proche de l'Assemblée nationale mercredi dernier, rapporte le Journal Du Dimanche (JDD) dans son édition datée du dimanche 2 juillet. Un déjeuner qui intervient à moins d'un moins de la prochaine hausse des prix du tabac, annoncée vendredi dernier par la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Un déjeuner d'affaire très intéressé

Le groupe qui détient notamment les marques Lucky Strike, Dunhill ou encore Vogue, aurait offert un déjeuner de qualité aux élus présents ce jour là. Au menu de Chez Françoise : "Cuisses de grenouilles" accompagnées "des meilleurs crus de Bourgogne", sans oublier les "gros cigares", d'après nos confrères du JDD. Le tout pour une addition d'environ 10.000 euros.

André Santini, Patrick Balkany ou encore Odile Saugue : tous ceux qui ont participé à ce déjeuner sont membres du club des "Parlementaires amateurs de Havanes", la célèbre marque de cigares cubains. En fin de repas, la présidente de BAT France, Soraya Zoueihid, aurait insisté sur la nécessité de conserver "une réglementation équilibrée et cohérente", et ne voyait pas d'un bon oeil le "plan de santé en préparation".

En 2006, quelques jours avant l'interdiction de fumer dans les lieux publics, BAT aurait payé des loges à Roland Garros à des élus, note Le Figaro  Depuis 2009, les "représentants d'intérêts" ayant accès aux bureaux des parlementaires au Palais Bourbon sont minutieusement répertorié dans un registre, dans lequel BAT ne figure pas. D'où la nécessité d'organiser des événements aux abords de l'Assemblée.

Un accord tacite entre l'Etat et les fabricants

À lire aussi
L'inflation ralentit légèrement en juillet, d'après l'Insee. économie
Pouvoir d'achat : l'inflation ralentit légèrement en juillet

Vendredi 31 mai, Marisol Touraine a annoncé des nouvelles mesures pour lutter contre le tabagisme, qui fait à l'heure actuelle 73.000 morts par an en France, peut-on lire dans le communiqué de la ministre de la Santé. La stratégie du gouvernement s'orientera vers la prévention chez les jeunes et les femmes enceintes. Une hausse des prix est également prévu pour le 1er juillet prochain. Depuis 2009, le prix du paquet de cigarette en France a augmenté de 30 centimes par an rappelle le JDD.

L'hebdomadaire affirme, par la voix d'un ancien employé de l'industrie du tabac, que cette hausse graduelle serait en réalité un compromis  qui arrangerait les fabricants et l'Etat. Les premiers compensent la baisse des ventes par des prix plus importants. Du côté des pouvoirs publics, les recettes fiscales liées à la cigarette représentent 11,5 milliards d'euros par an selon Les Echos. Les deux partis partagent donc la volonté de conserver un niveau de recettes importants issues de ce commerce.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Inflation Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants