2 min de lecture Entreprises

Avant Stéphane Richard, ces autres patrons du CAC 40 mis en examen

EN IMAGES - Le patron d'Orange a été mis en examen ce mercredi pour "escroquerie en bande organisée" dans le cadre de l'affaire Tapie. Il n'est pas le premier grand patron en exercice à faire face à la justice.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Stéphane Richard, ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, a été mis en examen pour "escroquerie en bande organisée" dans l'enquête sur l'arbitrage contesté qui a conclu le litige entre le Crédit Lyonnais et Bernard Tapie en 2008. Une mise en examen contre laquelle l'homme a décidé d'engager un recours en annulation.

Ce face-à-face avec la justice pose question : Stéphane Richard est actuellement PDG d'Orange, peut-il rester à son poste dans ces conditions ? Matignon a annoncé que le conseil d'administration d'Orange serait réuni "dans les prochains jours" pour "tirer les conséquences" de cette situation.

Avant lui, d'autres patrons actuels du CAC 40 sont restés en place après une mise en examen. Qui sont-ils ?

Henri de Castries - Axa

Henri de Castries, Président du Directoire d'AXA
Henri de Castries, Président du Directoire d'AXA Crédit : AFP

Le président du directoire d’Axa a été mis en examen en 2001 pour "vol, escroquerie et blanchiment de capitaux aggravé" dans le cadre de l’affaire PanEuroLife.

À lire aussi
Julie, une hôtesse de l'air chez XL Airways aviation
XL Airways : en cessation de paiements, la compagnie arrête la vente de billets

La société d'assurances-vie du même nom était "soupçonnée d'avoir favorisé à partir de 1994 des sorties d'argent aussi discrètes que massives depuis la France vers le Luxembourg", écrivait à l'époque L'Expansion. Elle avait été sous le contrôle d'Axa entre 1997 et 1998. Un non-lieu général a été rendu le 8 mars 2010 dans cette affaire.

Christophe de Margerie - Total

Christophe de Margerie, le PDG De Total
Christophe de Margerie, le PDG De Total Crédit : AFP / B.Guay

Le patron de Total a été mis en examen en 2007 pour "corruptions d'agents publics étrangers et abus de biens sociaux", dans le cadre d'un contrat gazier conclu en 1997 avec l’Iran.

"La justice soupçonne Total d'avoir versé des commissions occultes pour l'obtention de ce marché entre 1996 et 2003", écrivait alors Le Figaro. Le parquet a requis le renvoi en correctionnelle du dossier en mai.

L'homme a également été mis en examen en octobre 2006 dans le cadre du volet français du dossier "Pétrole contre nourriture", du nom du système permettant à l'Irak de Saddam Hussein de vendre son hydrocarbure contre des fournitures humanitaires.

Dans ce dossier, Christophe de Margerie "est soupçonné d'avoir contribué à la mise en place d'un système de commercialisation, par Total, de barils de pétrole alloués par le régime irakien en violation des résolutions de l'Onu", rappelle Les Echos. Le jugement est attendu le 8 juillet.

Martin Bouygues - Bouygues

Martin Bouygues, le 7 octobre 2012.
Martin Bouygues, le 7 octobre 2012. Crédit : Kenzo Tribouillard - AFP

Le PDG de Bouygues avait été mis en examen en 1997 pour "abus de biens sociaux". La justice s'interrogeait "sur des versements effectués par plusieurs sociétés du groupe sur les comptes de la Cerail", un bureau d'études, expliquait L'Express. "20 millions de francs entre 1986 et 1995" précisait Libération.

Il avait bénéficié d'un non-lieu en octobre 2003.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Info Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762280913
Avant Stéphane Richard, ces autres patrons du CAC 40 mis en examen
Avant Stéphane Richard, ces autres patrons du CAC 40 mis en examen
EN IMAGES - Le patron d'Orange a été mis en examen ce mercredi pour "escroquerie en bande organisée" dans le cadre de l'affaire Tapie. Il n'est pas le premier grand patron en exercice à faire face à la justice.
https://www.rtl.fr/actu/conso/stephane-richard-mis-en-examen-les-autres-patrons-du-cac40-poursuivis-avant-lui-7762280913
2013-06-12 21:45:00