1 min de lecture Alimentation

Spanghero : le mouton interdit vient du même trader néerlandais que le cheval

Selon le ministère de l'Agriculture, la viande de mouton britannique prohibée, retrouvée chez Spanghero, a été livrée par Draap Trading, appartenant au trader néerlandais Jan Fasen, déjà incriminé dans le scandale de la viande de cheval. A la différence de cette dernière affaire cependant, les autorités laissent entendre que, cette fois, c'est l'entreprise de Castelnaudary qui pourrait bien avoir été trompée.

Les candidats à la reprise de Spanghero ont obtenu un délai supplémentaire de deux semaines pour améliorer leur offre
Les candidats à la reprise de Spanghero ont obtenu un délai supplémentaire de deux semaines pour améliorer leur offre Crédit : AFP / Archives, Eric Cabanis
micro générique
La rédaction de RTL et Elizabeth Martichoux

La viande facturée comme étant de "l'agneau haché"
La viande de mouton incriminée "a été livrée par Draap Trading et facturée comme de 'l'agneau haché' avec l'étiquette 'viande dénervée d'agneau'", ont fait savoir mardi matin les services du ministre Stéphane Le Foll. Sur la base de ces documents, Spanghero ne pouvait donc pas savoir qu'il s'agissait de viande découpée avec une technique prohibée dans l'Union européenne.

Comme RTL vous le révélait, les services vétérinaires et de la répression des fraudes ont découvert chez Spanghero, l'entreprise de Castelnaudary en première ligne dans le scandale de la viande de cheval, 57 tonnes de viande de mouton britannique pourtant interdite d'importation. Une trouvaille faite par les services vétérinaires et la répression des fraudes lors des inspections qu'ils ont menées chez Spanghero en février quand l'entreprise s'est retrouvée au cœur du scandale de la viande de cheval.

Par précaution, les autorités ont ordonné le rappel de tous les produits pouvant avoir été fabriqués à partir de cette viande de mouton, a indiqué le ministre délégué à l'agroalimentaire. Les éléments recueillis ont été transmis à la justice, qui mène l'enquête sur le scandale de la viande de cheval.

Une technique de découpe interdite dans l'Union européenne

Depuis 2001 et le scandale de la vache folle, il est interdit par mesure de précaution de séparer mécaniquement dans l'UE la viande sur des petits ruminants, explique le ministère. Car en raclant l'os, des éclats d'os et de moelle porteurs éventuellement d'infections peuvent se retrouver dans la viande.

Les Etats membres de l'UE ne peuvent donc pas utiliser cette technique sur des animaux européens. En revanche, des pays qui n'ont pas été touchés par la vache folle comme la Nouvelle-Zélande, peuvent séparer la viande mécaniquement et l'exporter ensuite sur le continent européen.

  

Lire la suite
Alimentation Info Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants