1 min de lecture Spanghero

Spanghero : 8 personnes toujours en garde à vue dans le scandale de la viande de cheval

Huit salariés de l'ex-Spanghero, pour la plupart des cadres, restaient en garde à vue dans l'enquête sur le scandale de viande de cheval vendue pour du boeuf.

Spanghero : 8 personnes en garde à vue. Photo : l'usine de Spanghero
Spanghero : 8 personnes en garde à vue. Photo : l'usine de Spanghero Crédit : AFP / Archives
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Leur situation n'a pas changé : les huit salariés de l'ex-Spanghero restaient en garde à vue ce mercredi 11 septembre dans l'enquête sur le scandale de viande de cheval vendue pour du boeuf. Il s'agit pour la plupart des cadres ayant quitté l'entreprise de Castelnaudary, dans l'Aude. La garde à vue de certains d'entre eux pourrait aller jusqu'à 96 heures, le délai possible en cas de délit en bande organisée.

Cela pourrait mener les gardes à vue jusqu'à vendredi puisque, contrairement à ce qu'indiquaient de précédentes informations de sources proches de l'enquête, deux anciens cadres ont été interpellés lundi et non pas mardi, jour où ont été interpellés les six autres. Parallèlement, les gendarmes menaient mardi et mercredi les auditions de différents témoins.

Spanghero rebaptisée La Lauragaise

Les huit personnes interpellées occupaient des postes à la direction pour un certain nombre, plus opérationnels pour d'autres. Sept d'entre elles ne font plus partie du personnel de la société, rebaptisée depuis La Lauragaise, selon Laurent Spanghero, qui vient de reprendre l'entreprise qu'il avait fondée avec son frère en 1970 avant de la céder à la coopérative basque Lur Berri en 2009. La huitième est sur le départ.

À lire aussi
Jacques Poujol le 31 janvier 2019, à Paris Spanghero
Scandale de la viande de cheval : 6 mois ferme pour l'ex-directeur de Spanghero

Elles doivent expliquer aux gendarmes opérant sur commission rogatoire de deux juges d'instruction parisiens quel rôle la société Spanghero et ses dirigeants ont joué dans un scandale aux ramifications européennes. L'affaire, partie en février de Grande-Bretagne et d'Irlande, a mis en lumière certains agissements de l'industrie agroalimentaire et l'opacité de ses circuits d'approvisionnement. Elle a provoqué la défiance des consommateurs et une diminution considérable de la consommation de produits surgelés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Spanghero Aude Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764460634
Spanghero : 8 personnes toujours en garde à vue dans le scandale de la viande de cheval
Spanghero : 8 personnes toujours en garde à vue dans le scandale de la viande de cheval
Huit salariés de l'ex-Spanghero, pour la plupart des cadres, restaient en garde à vue dans l'enquête sur le scandale de viande de cheval vendue pour du boeuf.
https://www.rtl.fr/actu/conso/spanghero-8-personnes-toujours-en-garde-a-vue-dans-le-scandale-de-la-viande-de-cheval-7764460634
2013-09-11 11:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qQjITNMK2ug6d7IvJ9c_HA/330v220-2/online/image/2013/0319/7759611990_spanghero-se-dit-une-nouvelle-fois-trompe-par-un-fournisseur.jpg