2 min de lecture Société

Serrurier, plombier : est-ce bientôt la fin des arnaques ?

Une porte fermée, une fuite d’eau : on ne sait plus à quel artisan se vouer pour les dépannages à domicile. Le 1er avril, les entreprises devront vous remettre un devis personnalisé et afficher leurs grilles de prix sur Internet.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Serrurier, plombier : est-ce bientôt la fin des arnaques ? Crédit Image : AFP / Archives, Didier Pallages | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Est-ce la fin des arnaques des serruriers ou autres plombier-dépanneurs ? Ou est-ce un poisson d'avril ? À partir du 1er avril prochain, les professionnels devront remettre aux clients (même dans l’urgence) un devis personnalisé, avec votre nom et votre adresse. Auparavant, pour les dépannages d’urgence - une fuite d’eau ou une porte bloquée -, le devis était recommandé mais pas obligatoire. Désormais, le professionnel devra vous transmettre un devis sur papier ou par e-mail. Il doit vous laisser une trace écrite avant son intervention.

Reste qu'il est parfois difficile de fixer un prix à l’avance. Le plombier - escroc ou pas - peut toujours vous expliquer que la fuite est plus grave. L'idée c'est de quantifier le temps d'intervention. Le document doit donc indiquer une somme globale. Il doit aussi préciser les taux horaires de l'artisan, pour limiter les surprises en cas de dépassement. Les modalités de décompte du temps doivent figurer, ainsi que les frais de déplacement.

Ces barèmes horaires devront également figurer sur les sites Internet des professionnels. C'est là que ça se passe aujourd'hui : six personnes sur dix choisissent leurs artisans après une recherche sur le web.

À lire aussi
Un péage sur l'A43 entre Lyon et Grenoble péages
Autoroutes : la réduction de 30%, "une façon de faire passer la pilule", dit Lenglet

Il faut qu'il y ait des sanctions lorsqu'on constate qu'il y a une arnaque

Jacques Chanut, président de la Fédération française du Bâtiment
Partager la citation

La transparence ne dissuadera pas un escroc, mais le but de ces mesures est d'armer le consommateur. Si l’entreprise sur Internet n’affiche pas les prix, c’est un premier indice. Si l'artisan ne vous remet pas de devis, là vous savez qu’il y a un problème, explique Vincent Designolle, à la Direction de la Répression des fraudes. Le but de ces mesures d’aider le consommateur à se repérer, à faire jouer la concurrence. Surtout dans les grandes agglomérations, où se concentrent les supercheries.

Est-ce que cela va assainir la profession ? Un peu. Mais ça ne suffira pas, prévient Jacques Chanut, président de la Fédération française du Bâtiment. "Il ne faudrait pas que le législateur ou les gouvernants se cachent derrière la mise en oeuvre de cette nouvelle loi pour dire 'ça y est, le problème est réglé'. Ce n'est pas vrai. Il faut qu'il y ait des sanctions lorsqu'on constate qu'il y a une arnaque", argue-t-il.

Pour l'instant, il faut reconnaître que les condamnations ne suivent pas. Il y a en moyenne 8.500 plaintes par an. C'est deux fois plus que contre les garagistes, par exemple. Il y a eu 600 contrôles d'entreprises de dépannage en 2016 ; une centaine de dossiers ont débouché sur une transmission au parquet. Mais les condamnations en justice se limitent à quelques-unes par an, en raison de la complexité des montages devenus quasi-mafieux derrière ces escroqueries.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Artisans Arnaque
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787675629
Serrurier, plombier : est-ce bientôt la fin des arnaques ?
Serrurier, plombier : est-ce bientôt la fin des arnaques ?
Une porte fermée, une fuite d’eau : on ne sait plus à quel artisan se vouer pour les dépannages à domicile. Le 1er avril, les entreprises devront vous remettre un devis personnalisé et afficher leurs grilles de prix sur Internet.
https://www.rtl.fr/actu/conso/serrurier-plombier-est-ce-bientot-la-fin-des-arnaques-7787675629
2017-03-15 11:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dn6uTDw213EXn_Yw4uHrlw/330v220-2/online/image/2015/0925/7779843221_un-plombier-effectue-une-installation-au-domicile-d-un-particulier-le-30-octobre-2001-a-paris.jpg