2 min de lecture Emploi

Sarthe : Casino rachète une usine de volailles et sauve 159 emplois

Le groupe va racheter au groupe Terrena le site de Luché-Pringé (Sarthe), qui devait fermer en juin.

Des salariés de Gastronome manifestent à Merdrignac (Côtes-d'Armor) le 20 septembre 2003 (illustration)
Des salariés de Gastronome manifestent à Merdrignac (Côtes-d'Armor) le 20 septembre 2003 (illustration) Crédit : VALERY HACHE / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est une bonne surprise et un énorme soulagement pour les salariés de l'usine de volailles de Luché-Pringé, dans la Sarthe. Le distributeur Casino a annoncé ce lundi 4 mai son intention de racheter à Gastronome, filiale du groupe coopératif Terrena, son usine de volailles de Luché-Pringé dans la Sarthe, qui était promise à la fermeture. Le groupe promet de reprendre "l'intégralité" des 159 employés du site. 

La direction de Terrena avait annoncé en octobre la fermeture de l'usine de préparation et de conditionnement de volailles à l'horizon de juin 2015, avec alors à la clé 165 suppressions de postes, dans une ambiance particulièrement tendue après plusieurs débrayages sur le site.

Casino indique dans un communiqué avoir signé une promesse d'achat unilatérale, afin d'acquérir 100% de la société Gastronome-Luché, qui exploite l'usine. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Casino reprend tous les emplois

"Cette opération permettrait au groupe Casino d'intégrer une filière volaille de produits de grande qualité et de maîtriser toute la chaîne d'approvisionnement : origine, qualité et traçabilité", peut-on lire dans le document.

À lire aussi
Un agriculteur dans son champs (illustration) agriculture
Coronavirus et confinement : 40.000 volontaires pour travailler aux champs

Casino a par ailleurs signé un accord d'approvisionnement avec le groupe Gastronome, avec l'objectif "d'assurer à deux ans une majorité des besoins" en volailles du groupe Casino, soit un volume de 7.500 tonnes par an, indique-t-on chez le distributeur.

Le groupe précise que "la reprise de l'intégralité" des emplois est prévue, soit 159 personnes actuellement, et qu'une procédure d'information et de consultation des instances représentatives du personnel de Gastronome a été lancée.

"Grande joie" des salariés

A l'automne, la direction de Terrena avait assuré de sa volonté de conserver les emplois au sein du groupe. Mais le secrétaire du comité d'entreprise, Sébastien Besnardeau, avait qualifié le plan de cessation d'activité de "torchon".

Sébastien Besnardeau a réagi lundi en faisant part à l’AFP de la "grande joie ressentie par le personnel à l’annonce de cette excellente nouvelle".

Il a indiqué que le plan social validé le 20 avril dernier prévoyant le licenciement de l'ensemble des salariés, devrait logiquement être annulé.

Rencontre au sommet le 11 mai

Le délégué de personnel a ajouté qu’un "comité d'entreprise extraordinaire devrait avoir lieu le 11 mai en présence de représentants des groupes Casino et Terrena".

Fin novembre, un millier de personnes avaient manifesté au Mans pour l'emploi, le pouvoir d'achat et la protection sociale, à l'appel de la CGT, la FSU et Solidaires, protestant notamment contre la fermeture de cette usine. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Sarthe Casino
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants