1 min de lecture Économie

Sarenza racheté par Monoprix : "Les deux font la paire", décrypte Martial You

ÉDITO - Monoprix et le spécialiste français de la vente de chaussures en ligne Sarenza ont concrétisé leur mariage. Preuve que les géants de la grande distribution poursuivent leur transformation digitale.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Sarenza racheté par Monoprix : "Les deux font la paire", décrypte Martial You Crédit Image : AFP / Archives, Montage | Crédit Média : Martial You | Durée : | Date : La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You et Loïc Farge

C'est fait ! Monoprix a trouvé chaussure à son pied. Le groupe a bouclé le rachat de Sarenza, le leader français de la vente de chaussures en ligne. C'est une fusion qui a du sens. Les deux font la paire.

La clientèle de Sarenza est essentiellement provinciale. Celle de Monoprix est très parisienne. Monoprix ne réalise que 2% de son chiffre d'affaires dans le "non alimentaire" sur Internet, contre un tiers de ses ventes en magasin. Avec Sarenza, le groupe va acquérir un savoir-faire dans le e-commerce qu’il n'a pas.

De son côté, Sarenza a imposé son modèle en livrant en moins de 24 heures ses chaussures et en les reprenant gratuitement si le client n'est pas satisfait. C'est très efficace commercialement, mais c'est très coûteux. C'est quand même une vente sur trois qui est retournée.

Monoprix a des magasins dans tous les grands centre-villes. Cela permettra d'avoir des points de collecte pour entreposer les chaussures, aller chercher et rapporter les commandes au lieu de payer un livreur.

À lire aussi
Le patron de PSA Carlos Tavares en février 2018 auto
PSA : Carlos Tavares dénonce certains constructeurs sur leur politique environnementale

Stéphane Treppoz, le patron de Sarenza, a aussi dit que c'était un moyen de résister aussi aux géants du e-commerce. Car il y a deux ombres gigantesques qui planent au-dessus du commerce mondial en ce moment : l'Américain Amazon et le chinois Alibaba. Et face à eux, l'union fait la force.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Monoprix Commerce
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants