1 min de lecture Vente sur internet

Sarenza accuse Amazon de "concurrence déloyale"

INVITÉ RTL - Stéphane Treppoz appelle au boycott citoyen de l'enseigne américaine qui ne paie pas d'impôts en France.

Stéphane Carpentier L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier
>
Sarenza accuse Amazon de "concurrence déloyale" Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Ludovic Galtier

"J'accuse Amazon de ne pas payer les impôts qu'il devrait payer dans ce pays et donc de ne pas participer à l'effort collectif de financement de notre modèle social." Invité de RTL ce samedi 31 décembre, Stéphane Treppoz, P-DG de Sarenza, site internet français de vente de chaussures, ne passe pas par quatre chemins pour dénoncer "la concurrence déloyale" du géant américain. "L'impôt sur les sociétés, dont on parle là, c'est aujourd'hui un peu plus de 10% des recettes de l'État (...) Vous avez des multinationales comme Amazon, qui sont très cyniques, qui jouent avec la fiscalité des différents pays, et qui localisent leur chiffre d'affaires" dans des pays moins gourmands fiscalement, comme les Pays-Bas ou le Luxembourg.

"Vous avez des politiques qui ne défendent pas assez bien les intérêts de la maison France vis-à-vis de ces multinationales et de ces autres pays. On se laisse siphonner nos recettes fiscales par les autres pays", ajoute le patron de l'entreprise française, qui propose le boycott citoyen de l'entreprise et en appelle à la responsabilité des consommateurs français. "C'est un scandale. La seule façon que l'on a, si les politiques ne font pas leur boulot, c'est de voter. On vote avec sa souris, son porte-feuille tant qu'ils ne seront pas à jour fiscalement."

Amazon peut être responsable de centaines de milliers de destruction d'emplois en France

Stéphane Treppoz, P-DG de Sarenza
Partager la citation

S'il vante les mérites de son entreprise, qui emploie "100%" de ses salariés en France et paie "100%" de ses impôts en France, Stéphane Treppoz se défend de toute optimisation fiscale, contrairement à son concurrent américain. "La distribution française, c'est 1 million d'emplois en France. Amazon peut être responsable de centaines de milliers de destruction d'emplois en France."

Quant à ceux qui prédisent un départ d'Amazon de l'Hexagone, Stéphane Treppoz les renvoie dans les cordes. "C'est complètement faux : la France, c'est 5% de la richesse mondiale, c'est 1% de la population mondiale. Rassurez-vous : aucune multinationale américaine ne veut partir de France."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vente sur internet Distribution Amazon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786527901
Sarenza accuse Amazon de "concurrence déloyale"
Sarenza accuse Amazon de "concurrence déloyale"
INVITÉ RTL - Stéphane Treppoz appelle au boycott citoyen de l'enseigne américaine qui ne paie pas d'impôts en France.
https://www.rtl.fr/actu/conso/sarenza-accuse-amazon-de-concurrence-deloyale-7786527901
2016-12-31 10:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/riA0WwYhXd2ydFdX0CXzpA/330v220-2/online/image/2014/1020/7774914197_000-par7508036.jpg