1 min de lecture Info

Retraites des salariés du privé : les caisses à sec en 2017 ?

La France n'en a pas fini avec le financement des retraites et le dossier pourrait même revenir sur la table plus vite qu'on ne le pensait. C'est ce qu'affirme vendredi matin le journal Les Échos. Avec la crise et la montée du chômage, les réserves des régimes de retraites complémentaires du privé fondent trop rapidement. Celles de l'ARGIC, qui concerne les cadres, seraient épuisées dès 2017. Celles de l'ARCO, pour tous les salariés, seraient asséchées en 2020. Syndicats et patronats qui gèrent ces deux régimes se retrouvent aujourd'hui pour commencer à discuter des réformes indispensables à venir.

Micro RTL
La rédaction de RTL et Éric Vagnier

Attention danger !

La sonnette d'alarme est tirée : les caisses de deux organismes de retraite complémentaire, qui couvrent onze millions de salariés du privé, risquent d'être à sec. D'après des projections publiées par nos confrères des Echos, l'AGIRC n'aurait plus de quoi payer les cadres d'ici cinq ans. Pour tous les autres, l'ARCCO n'aurait plus d'argent d'ici à 2020. Les syndicats et le patronat se retrouvent aujourd'hui pour trouver des solutions.

Pour rappel : en ce qui concerne un cadre retraité, la retraite complémentaire correspond à peu près à la moitié de ses revenus. Pour un non-cadre, c'est environ 25 %.

Pourquoi les caisses sont-elles bientôt vides ?

Depuis deux ans, ces deux régimes sont déficitaires et la situation ne s'arrange pas avec la montée du chômage, qui restreint les rentrées de cotisation. Pour joindre les deux bouts, l' ARCCO et l' AGIRCC sont  donc obligées de puiser chaque année dans leur  trésor de guerre, c'est à dire dans leurs réserves accumulées avant 2010. Mais çà çà ne pourra pas durer éternellement.

Quelles solutions envisagées ?

Pour l' instant rien n'est tranché, mais ce sont toujours les mêmes solutions qui sont envisagées. Il y a trois leviers possibles : augmenter les cotisations (mais cela pénalise le pouvoir d'achat des salariés et la compétitivité des entreprises pour la partie patronale), baisser le niveau des pensions (mais l' AGIRC et l' ARRCO l'ont déjà fait ces dernières années et cela devient difficile d'aller encore plus bas) ou allonger la durée de cotisation (mais les régimes complémentaires ne peuvent pas le faire tout seul, il faut que l' âge de départ à la retraite soient reculé pour tout le monde.

En fait, la vraie solution serait une amélioration du marché du travail : moins de chômeurs et donc plus de cotisants et de recettes pour inverser la tendance. Mais çà pour l'instant , c'est un vœu pieu...

Lire la suite
Info Politique Retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7753398611
Retraites des salariés du privé : les caisses à sec en 2017 ?
Retraites des salariés du privé : les caisses à sec en 2017 ?
La France n'en a pas fini avec le financement des retraites et le dossier pourrait même revenir sur la table plus vite qu'on ne le pensait. C'est ce qu'affirme vendredi matin le journal Les Échos. Avec la crise et la montée du chômage, les réserves des régimes de retraites complémentaires du privé fondent trop rapidement. Celles de l'ARGIC, qui concerne les cadres, seraient épuisées dès 2017. Celles de l'ARCO, pour tous les salariés, seraient asséchées en 2020. Syndicats et patronats qui gèrent ces deux régimes se retrouvent aujourd'hui pour commencer à discuter des réformes indispensables à venir.
https://www.rtl.fr/actu/conso/retraites-des-salaries-du-prive-les-caisses-a-sec-en-2017-7753398611
2012-10-12 12:23:00